Louka Daoust : en route pour West Virginia

Vu par plusieurs comme l’un des meilleurs espoirs que l’Académie Baseball Canada a à offrir, Louka Daoust est déterminé à miser sur ses forces et à éliminer ses faiblesses dans le but de réussir son arrivée dans les rangs universitaires américains en 2022.

Passion MLB l’a justement reçu en entrevue exclusive sur les ondes du 91.9 Sports samedi, profitant de l’occasion pour discuter de son parcours baseball.

Publicité

Un deuxième but de 5 pieds 11 pouces et 175 livres, Daoust mise particulièrement sur sa puissance au bâton, mais soutient qu’il peut également livrer de belles frappes de contact. Son coup de bâton est sans doute son atout numéro un – et l’une des raisons pour lesquelles l’ABC l’a remarqué alors qu’il évoluait dans Midget AAA, pour l’école secondaire Félix-Leclerc.

C’est justement cette intégration à l’ABC qui lui a permis de se développer un profil d’espoir intéressant, grâce à l’encadrement de plusieurs entraîneurs et aux nombreuses vitrines offertes à ses membres.

« J’ai vraiment aimé ça. On a vraiment eu de l’expérience. Les voyages aux États-Unis et tout ça, c’était vraiment nice parce qu’on avait de la compétition. C’était vraiment nouveau, de jouer contre des bonnes équipes. Sinon, c’est sûr que c’était différent, parce qu’on savait qu’à chaque game il fallait performer. Il y avait des scouts dans les estrades qui nous regardaient. »

– Louka Daoust

En 2021, Louka a pour objectif de s’améliorer défensivement et de travailler sur son mental.

Publicité

« Je sais que mon bâton, c’est ma force. Les recruteurs et les entraîneurs disent tout le temps que c’est ma force. Mais j’aimerais aussi en même temps qu’ils disent que ma défensive est exceptionnelle. »

– Louka Daoust

Un espoir qui rejoindra les rangs de l’université West Virginia dès l’année prochaine, la fierté de l’ABC aura la chance de jouer pour une école qui se classe dans le top 20 des programmes baseball NCAA D1.

« Là-bas, ils jouent pour gagner », indique le droitier de 17 ans. Il a été voir les installations, et mentionne que ça donne le goût de jouer. Que c’est une source de motivation sûre. Les rangs collégiaux de nos voisins du Sud – surtout ceux de West Virginia – ne sont pas à prendre à la légère, et il le sait.

Daoust, qui tient notamment ses coéquipiers Alexis Gravel et Robin Villeneuve haut en estime, a également la chance de participer à des appels mensuels avec les entraîneurs des Mountaineers, qui prennent de ses nouvelles et qui lui jasent de sa saison de baseball.

Rendu là-bas, l’objectif sera de maintenir un niveau suffisant pour obtenir du temps de jeu.

Image par défaut
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Publications: 407