Voici comment Charles Leblanc a passé son année 2020

Cela fait plus d’un an que les joueurs des ligues mineures n’ont pas foulé un terrain pour y jouer un match. C’est le cas de Charles Leblanc. Charles, comme plusieurs autres, n’attend que le feu vert pour pouvoir recommencer à s’entraîner avec ses futurs coéquipiers en vue de la saison 2021.

Ce fut, comme pour la plupart d’entre nous, une année difficile et fertile en rebondissements de toutes sortes. Il n’y a pas que la population en général qui a été atteinte par la COVID-19. Tous les athlètes de haut niveau ont dû par tous les moyens du bord et continuer à trouver des façons de faire.

Publicité
www.passionmlb.com-2021-03-14_16-33-58_295930
Photo : Paul Leblanc

Charles n’a pas manqué une saison de baseball depuis l’âge de 6 ans. Et c’est maintenant à 24 ans, une des années les plus importantes de sa jeune carrière professionnelle, qu’il a dû tout arrêter. Oui, ce que nous vivons est exceptionnel et les athlètes ne font pas exception. Lorsque tout a basculé partout dans le monde et au camp d’entraînement en Arizona en mars 2020, Charles ne se doutait pas de ce que le futur lui réservait pour la saison à venir.

Inconcevable a été sa réaction à la suite de l’annulation complète de sa saison 2020. Une saison critique au point où il en est dans sa carrière dans l’organisation des Rangers du Texas. Charles ne pouvait pas croire que cette pandémie mettrait fin à son rêve ultime. Les Rangers ont mis sur pied des séances « Zoom » avec leurs joueurs plusieurs fois par semaine pour garder leurs têtes au baseball.

www.passionmlb.com-2021-03-14_16-43-12_824002
Photo : Paul Leblanc

Que ce soit par des séminaires avec d’anciens joueurs, des simulations de jeux, des rencontres avec les formateurs physiques ou en diététique, les joueurs ont été impliqués. Durant cette période, Charles a été chanceux et a quand même été rémunéré par les Rangers. Il avait la chance de demeurer à la maison avec nous tout l’été, ce qui lui a permis de sauver un peu de sous.

Charles s’est donc retroussé les manches et a mis les bouchées doubles à l’entraînement à la maison. On a dû improviser un gym pour le reste de l’année, soit extérieur et intérieur. Avec l’équipement qu’il avait à sa disposition, il a pu continuer son entraînement physique. Le plus gros défi était de pouvoir faire du baseball avec les terrains qui ont longtemps été fermés par la santé publique.

Publicité

Nous avons donc eu une opportunité incroyable qui s’est offerte à nous. L’organisation des Associés de Laval (AA), où Charles a joué son baseball mineur étant jeune, nous a offert une cage de frappeur, des balles, un écran protecteur et une machine à balles. De cette façon, Charles pouvait s’entraîner durant l’été sans déranger personne.

www.passionmlb.com-2021-03-14_16-55-07_790444
Photo : Frisco RoughRiders

Nous avons donc installé la cage sur le côté de la maison où je pouvais lui lancer la pratique au bâton chaque jour. On se lançait la balle aussi. Et dès que ce fût possible, on se rendait sur un terrain synthétique pour faire de la défensive. Puis lorsque l’école a recommencé, Charles a pu profiter des installations des programmes sports-études de la région ainsi que son entraîneur privé jusqu’à tout récemment.

Vers le 10 février, Charles devait nous quitter pour aller s’entraîner au chaud au Texas. Dû aux contraintes de la COVID-19, les équipes majeures ne partagent pas le complexe d’entraînement cette année. Donc, le camp d’entraînement des mineures va s’entamer vers la fin de mars début avril. Charles, n’ayant pas été invité au camp des Rangers, doit s’entraîner comme il le peut, soit par lui-même ou avec d’anciens coéquipiers.

www.passionmlb.com-2021-03-14_17-03-47_748180
Photo : Charles Leblanc

En plus de cette année 2020 pas évidente, Charles arrive au Texas et est immédiatement frappé de plein fouet par la neige et le froid. Une situation pas vue depuis plus de 100 ans dans ce coin de pays. Depuis, la belle température est au rendez-vous et son entraînement va bon train.

Charles quittera le Texas avec sa voiture pour se rendre au camp d’entraînement en Arizona vers la fin du mois de mars. Ensuite, il retournera au Texas pour y jouer enfin la saison 2021 soit à Frisco au niveau AA ou bien à Round Rock au niveau AAA. Avec tout ce qu’il a fait depuis mars dernier, souhaitons à Charles d’atteindre son objectif ultime : celui d’un jour évoluer dans les grandes ligues.

Image par défaut
Paul Leblanc
Publications: 151