Byron Buxton connaît un début de saison du tonnerre

Certains amateurs doutaient qu’après une bonne saison 2020, Byron Buxton allait continuer sur sa séquence en 2021. Après 12 matchs cette saison, le voltigeur de centre des Twins du Minnesota fait mentir ses détracteurs, lui qui connaît tout un début de campagne.

Il maintient une moyenne au bâton de .432 et peut tout faire sur le terrain. Il peut frapper pour la puissance, il court extrêmement vite et il est tout un voltigeur défensif.

Publicité

Il est le premier voltigeur de centre depuis Jim Edmonds à frapper au moins pour .430 et maintenir un SLG de .970 à ses 12 premiers matchs de la saison. N’oubliez pas que Mike Trout évolue à la même position et n’a pas réussi à accomplir ces exploits (encore) dans sa carrière.

Quand je dis qu’il peut frapper pour la puissance, c’est parce qu’il peut frapper la balle avec beaucoup de puissance. Cette saison, il est au troisième rang pour la vitesse moyenne à laquelle la balle quitte son bâton. Seuls Pete Alonso et Aaron Judge le devancent. Il est donc en très bonne compagnie.

Publicité

On peut noter une très grosse amélioration dans son jeu depuis quelques saisons, surtout au niveau de la puissance. Le tableau ci-dessous prouve mon point : en 12 matchs cette saison, il a déjà frappé six circuits. Il est en voie de connaître sa meilleure saison à ce chapitre.

Il n’est qu’à dix circuits de son record, soit 16. Si les blessures ne viennent pas le hanter, il dispose encore de 145 matchs pour battre son record personnel.

Bref, tout un début de saison pour lui. Il est certainement un des rares joueurs dans la ligue qui bénéficient de beaucoup de puissance et de rapidité dans son jeu.

  • Fernando Tatis Jr. ne connaît pas de succès face aux Dodgers.
  • Le retour de Ke’Bryan devra se faire attendre.
  • Incroyable.
  • Bonne nouvelle.
  • Keone Kela et Dinelson Lamet sur la liste des blessés.
Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 270