Les Dodgers renversent les Padres lors d’un duel un peu fou

Dans le cadre d’un premier duel en saison régulière 2021 entre les deux géants de l’Ouest de la Nationale, les Dodgers et les Padres n’ont pas déçu leurs partisans.

Ce sont les visiteurs de Los Angeles qui ont remporté le premier round au compte de 11-6.

Publicité

Un match qui avait des allures de séries éliminatoires à la sauce hollywoodienne.

Qui aurait prédit qu’en 12e manche, David Price aurait produit un point grâce à un ballon sacrifice face à Jake Cronenworth (joueur de 2e but) venu en relève et capté par Joe Musgrove (lanceur) au champ gauche. Du jamais vu!

Cronenworth, qui a déjà lancé lors de son passage à l’Université du Michigan, a tout de même retiré Mookie Betts sur des prises lors de cette manche un peu bizarre.

La soirée avait bien débuté pour les Padres, qui ont profité de ce match à domicile pour honorer un natif de la place, Joe Musgrove, pour avoir réussi le premier match sans point ni coup sûr dans l’histoire de la concession.

Les esprits étaient moins à la fête en fin de 10e manche alors que Dennis Santana des Dodgers a atteint le frappeur suppléant des Padres, Jorge Mateo. Les deux hommes ont discuté fermement lors de la marche de Mateo vers le premier coussin et il n’en fallait pas plus pour que les bancs et les enclos des deux équipes se vident. Fort heureusement, il n’y a pas eu de dommage.

Fernando Tatis Jr. de retour

Ce match marquait aussi le retour de Fernando Tatis Jr. dans l’alignement des Padres, lui qui a donné la frousse à son équipe en ratant quelques parties pour cause de blessure.

Publicité

Il n’a pas manqué son retour en redonnant les devants 2-1 à son club en 5e manche, grâce à coup de canon face au partant des Dodgers, Walker Buehler.

Point négatif à la fiche de Tatis, il a été responsable d’une poussée des Dodgers en 6e manche en commettant sa septième erreur en six matchs cette saison. Inquiétant, me direz-vous? Il a quand même fait un jeu spectaculaire sur cette séquence avant d’exécuter un mauvais relais hors d’équilibre.

C’est le jeune gaucher de 21 ans, Ryan Weathers, qui obtenait un premier départ dans les Majeures du côté des Padres face à Walker Buehler. Weathers avait lancé en relève lors des séries 2020, face à ces mêmes Dodgers.

Au chat et à la souris

Les deux équipes ont joué au chat et à la souris tout au long de la soirée et quelques Dodgers se sont mis en évidence. Luke Raley a réussi un premier coup de circuit dans les grandes ligues face à Dan Altavilla, en 5e manche. De son côté, Zach McKinstry, a connu un très bon match en réussissant trois coups sûrs en six présence, tout en produisant deux points.

À deux reprises, soit en 8e et en 9e manche, les Padres ont égalisé la marque, mais ce sont les Dodgers qui ont eu le dernier mot en 12e, grâce à une longue balle de Corey Seager face à Tim Hill.

Les deux équipes ont utilisé un impressionnant total de 17 lanceurs, dont 10 par les Padres.

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 301