Les Padres jouent un jeu dangereux avec Fernando Tatis Jr.

Certains diront que le retour au jeu de Fernando Tatis Jr. face aux Dodgers vendredi était prématuré.

Évidemment, cette première série face aux grands rivaux de Los Angeles revêt un caractère très particulier, mais la blessure à l’épaule du joueur étoile n’est clairement pas guérie et même si le principal intéressé affirme qu’il n’aura pas à subir une intervention chirurgicale en cours de saison, il y a de quoi s’inquiéter.

Publicité

Il a été permis d’apprendre que Tatis Jr. porte un support afin de conserver son épaule gauche en place lors des pratiques au bâton et des matchs. Si ce n’était pas le cas, les risques de voir son épaule se disloquer à nouveau seraient très grands.

Tout le monde du baseball souhaite voir le numéro 23 en forme pour les années à venir, mais la situation actuelle est préoccupante surtout que défensivement, il ne semble plus être le même. Il est clair que cette blessure nuit à ses mouvements lorsqu’il est à sa position d’arrêt-court.

Il est tellement talentueux qu’offensivement, il continuera quand même à bien performer. Cependant, afin de protéger son épaule, il sera possiblement craintif en matière de course sur les sentiers et de tentatives de larcins.

Publicité

Des risques calculés?

Celui qui vient de parapher un contrat d’envergure joue avec tellement d’intensité qu’il faut se demander si le fait de lui faire rater plus de matchs en ce moment ne serait pas bénéfique à plus long terme? Une blessure articulaire mal soignée peut devenir chronique et signifier une baisse de régime dans un futur proche.

Est-ce que la direction de l’équipe est prête à prendre un tel risque? Son retour au jeu contre les Dodgers vendredi signifie surtout que les dirigeants des Padres démontrent une grande soif de vaincre et par conséquent, faire mal paraître leurs rivaux californiens à court terme.

Pour le moment, il n’y a pas trop de dommage et la présence de Tatis Jr. dans l’alignement représente énormément pas seulement pour les Padres eux-mêmes, mais pour la planète baseball au grand complet.

Il ne faudrait pas que des décisions prises maintenant hypothèquent la carrière de l’un des plus beaux talents des dernières décennies.

10e Manche
  • En parlant du duel entre les Dodgers et les Padres, voici comment le tout s’est terminé.
  • Les duels sont tellement intenses que Clayton Kershaw en prend son sang-froid.
Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 319