Pas le début de saison espéré pour Francisco Lindor

Francisco Lindor était l’une des plus grosses histoires de l’entre-saison. Son nom était relié à plusieurs rumeurs de transactions, mais ce sont finalement les Mets de New York qui ont mis la main dessus. Par la suite, il a signé un énorme pacte avec l’équipe, un des plus gros de l’histoire du sport.

Tout était donc aligné pour qu’il commence la saison en force. Cependant, Lindor n’est pas à son meilleur en ce début de campagne.

Publicité

Son équipe pointe au premier rang de l’Est de la Nationale, mais le joueur d’arrêt-court ne connaît pas le début de saison espéré avec sa nouvelle formation. En 12 matchs, il maintient une moyenne au bâton de .171 et n’a toujours pas frappé de circuit. Et il n’a produit que deux petits points.

Est-ce qu’on doit s’inquiéter de son rendement?

La réponse est non. La saison est encore très jeune et on connaît l’immense potentiel de Lindor. Il a peut-être plus de pression sur les épaules en raison de son nouveau contrat, mais il rebondira.

Publicité

Lindor n’est pas le seul joueur qui ne frappe pas chez les Mets. En fait, les meilleurs éléments de l’équipe sont invisibles. Pete Alonso ne frappe que pour .227, Jeff McNeil, un des meilleurs frappeurs de contact de la ligue, frappe pour .162 et Michael Conforto ne fait pas mieux, lui qui doit se magasiner un contrat en vue de la saison 2022.

Seul Brandon Nimmo semble être sur une lancée.

Il ne faut donc pas s’inquiéter à New York. Laissons le temps au Porto Ricain de s’habituer à l’environnement new-yorkais avant de le crucifier sur la place publique.

  • C’est la fin pour lui en Californie.
  • Il est dans une classe à part.
  • Grosse perte pour Baltimore.
  • Une première cette saison.
  • Toute une séquence pour Junior.
Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 270