Vladimir Guerrero Jr. a joué au troisième but hier soir

Hier soir, pour la première fois depuis 2019, Charlie Montoyo a choisi de faire confiance à Vladimir Guerrero Jr. au troisième coussin au cours d’un match de saison régulière.

Non, Junior n’a pas commencé le match au troisième but. Ceci dit, en cours de match, Rowdy Tellez est venu remplacer Santiago Espinal au bâton, ce qui a eu pour effet de créer un surplus de joueurs de premier but.

Publicité

Et comme Montoyo ne voulait pas sortir Tellez de l’alignement au profit d’un gars comme Joe Panik, il a envoyé Vladdy au troisième but pour finir le match.

L’utiliser au coin chaud quand il faut brasser les cartes un peu dans l’avant-champ suite à l’arrivée d’un frappeur suppléant, c’est la raison pour laquelle Montoyo voulait donner à Vlad des répétitions au troisième but lors du camp. Il ne faut probablement pas s’attendre à le voir commencer des matchs ailleurs sur le terrain qu’au premier but, mais cette polyvalence sert les Jays.

Ultimement, cela a fait plaisir à un Vladdy qui ne demande que ça. Le gars veut jouer au troisième coussin, mais il comprend que le mieux pour l’équipe, c’est de l’avoir au premier but.

Et je ne sais pas pour vous, mais je le trouve confortable au premier but. On voit la différence avec 2020… mais ce n’est pas une vilaine chose de le voir jouer un peu au troisième but dans l’optique où Cavan Biggio n’est pas parfait au troisième but et qu’il est parfois bon de lui donner du temps de jeu ailleurs.

Hier, Guerrero Jr. n’a pas été sollicité au troisième but dans le cadre d’un vrai jeu. Par contre, une fausse balle a été frappée en sa direction… mais c’était tellement serré qu’il l’a joué comme si elle était en jeu. Cela lui a donné la chance de se dégourdir et de prendre confiance.

Parce que, comme on peut le voir à 8:45 de la vidéo suivante, ce n’était pas un jeu facile.

Publicité

Non, encore une fois, Vladdy n’a pas été le problème dans ce match-là – bien au contraire. Le jeune homme a bien fait, tout comme Bo Bichette et Randal Grichuk.

Mais outre ces gars-là, c’est mollo. Marcus Semien, Lourdes Gurriel Jr. et Cavan Biggio, pour ne nommer que ceux-là, doivent se lever et offrir de meilleures performances pour les Jays, qui manquent d’attaque présentement.

Charlie Montoyo veut bien effectuer des changements, mais personne ne lui force la main. Vivement les retours au jeu de George Springer et de Teoscar Hernandez.

Et avec tous les lanceurs sur les lignes de côté (T.J. Zeuch est le plus récent exemple), il est clair que le gérant des Jays a besoin de tout le support offensif possible.

Là-dessus, il sait qu’il peut compter sur le fils de Vladimir Guerrero pour l’aider.

Et s’il peut jouer à deux positions en plus sur le terrain, c’est un sacré boni pour la formation de la Ville-Reine, qui est sur la route depuis deux ans.

  • À lui de saisir sa chance.
  • J’aime ces petites traditions.
  • 584 jours sans un seul blanchissage pour les Dodgers.
  • Suspension à Chicago.
  • Un bel ajout à New York.
Image par défaut
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Publications: 3640