Blake Snell ne répond pas aux attentes de San Diego jusqu’à présent

Si l’on compare le début de saison de Blake Snell a celui de ses coéquipiers, comme Yu Darvish ou Joe Musgrove, il semble évident de constater qu’il n’est pas à la hauteur de son talent et des attentes.

Après huit départs, il a seulement une victoire et une moyenne de 4.19 avec 24 buts sur balle et 49 retraits sur prise.

Publicité

Les partisans des Padres et des Rays s’en souviennent très bien, mais permettez-moi de vous ramener au 29 décembre passé et comment Snell s’est amené à San Diego : après sa fameuse performance en Série mondiale contre les Dodgers (où il a été retiré par Kevin Cash après seulement 73 lancers), on a cru suffisamment en son talent pour sacrifier un des meilleurs espoirs de l’équipe, le lanceur Luis Patino. De plus, Tampa Bay a aussi reçu Francisco Mejia, Blake Hunt et Cole Wilcox.

En date d’aujourd’hui, l’avantage est du côté des Rays, qui se réjouit de voir sa monnaie d’échange être rentable. D’abord, Luis Patino, classé au 23e rang des meilleurs prospect de la ligue, connaît un départ des plus encourageants en accordant deux points mérités en retirant 10 joueurs sur des prises en neuf manches lors de ses deux sorties. Son ratio de buts sur balle accordé (6,3/9 manches) explique entres autres ses misères, lui qui a doublé sa production de balles glissantes, ce qui demande bien plus de contrôle que celles rapides. Cependant, son ratio de retraits sur prise demeure élevé (12,8/9 manches).

Publicité

Blake Hunt, un receveur, s’en tire bien dans les mineures avec une moyenne au bâton de 3,50 et le lanceur Cole Wilcox a six retraits sur des prises en huit manches. Francisco Meija a quant à lui une moyenne de .300 et 10 points produits.

Évidemment, il est tôt encore pour sonner l’alarme, mais lorsqu’un joueur place la barre aussi haute (il a remporté le Cy Young en 2018, quand même), il est difficile de ne pas être déçu quand ça se met à moins bien aller. Blake Snell aura assurément du temps pour se faire valoir, mais vu les performances de ses coéquipiers, il devra faire vite pour ne pas se faire éclipser.

Les yeux seront rivés sur lui pour sa prochaine sortie contre les Rockies du Colorado, qui devrait être lundi prochain. Les Padres sont dans une chaude lutte a trois équipes pour la première place avec les surprenants Giants de San Francisco et les champions en titre, les Dodgers de Los Angeles.

Image par défaut
Jonathan Paradis
Publications: 14