Gerrit Cole ne lésine pas sur les moyens pour aider les Yankees

Le lanceur vedette des Yankees de New York, Gerrit Cole, n’est certes pas la cause des insuccès de son équipe en ce début de saison difficile pour la troupe d’Aaron Boone.

Hier, Cole a enregistré un troisième départ consécutif où il a réalisé plus de dix retraits sur des prises tout en ne donnant pas de passe gratuite.

Publicité

Le droitier de 30 ans a dominé les frappeurs des Tigers en retirant 12 d’entre eux sur des prises dans un gain de 10-0 des siens. Depuis le début de la saison, Cole a récolté le tiers (4) des gains de son équipe (12).

Les Yankees (12-14) sont toujours au dernier rang dans l’Est de l’Américaine à égalité avec les Orioles de Baltimore, mais ils ne sont qu’à deux matchs et demi des Red Sox de Boston (17-10) au premier rang.

La performance historique de Cole lui permet de rejoindre deux autres lanceurs qui ont eux aussi réussi l’exploit de connaître trois départs consécutifs de plus de dix retraits au bâton sans donner de but sur balles. Clayton Kershaw des Dodgers a fait de même en 2015 et 2016, alors que Chris Archer (Rays) faisait de même en 2015 également.

Encore une fois dominant

Depuis le début de la saison 2021, Cole est monté sur la butte à six reprises et a récolté quatre gains. Il a retiré un total de 62 frappeurs sur des prises et n’a permis qu’à trois adversaires de se rendre sur les buts gratuitement. Sa moyenne de points mérités s’élève à 1.43, en 37 manches et deux tiers de travail.

Publicité

Les Yankees étaient les favoris des experts pour remporter le titre dans l’Est avant même le premier tir de la saison. Malgré le fait que la fiche de l’équipe soit de 6-4 au cours des dix derniers matchs, les partisans des Bombardiers du Bronx continuent de s’impatienter.

Quant à lui, Cole poursuit son excellent travail et il a été magistral lors de ses trois dernières sorties face aux Rays, Indians et Tigers.

L’homme de 324 millions de dollars est assurément un candidat au trophée Cy Young remis au meilleur artilleur dans chacune des ligues.

En 2020, à sa première campagne à New York, il a compilé une fiche de 7-3 avec une moyenne de points mérités à 2.84. L’année précédente, malgré une saison de 20 victoires, il avait terminé second au scrutin du Cy Young, tout juste derrière son coéquipier chez les Astros, Justin Verlander.

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 319