Ross Stripling aurait atteint un joueur des Astros l’an dernier s’il avait pu le faire

Le scandale des signaux volés par les Astros de Houston est bien loin de cesser de faire parler de lui. On a vu des partisans huer la formation texane à maintes reprises tout au long de la présente saison, et ça ne semble pas sur le point de cesser.

Aujourd’hui, toutefois, je ne suis pas ici pour vous parler des agissements des partisans dans le dossier. En fait, je veux plutôt vous parler du match qu’ils joueront ce soir, face aux Blue Jays de Toronto.

Publicité

Ces derniers enverront Ross Stripling sur le monticule. Qu’est-ce que Stripling a de particulier? Il était avec les Dodgers en 2017 (quand les Astros les ont battus pour remporter la Série mondiale) et a carrément avoué qu’il aurait atteint un joueur des Astros l’an dernier s’il en avait eu l’occasion.

En fait, il n’a pas eu l’occasion de le faire car il n’a tout simplement pas affronté les Astros l’an dernier. C’est ce soir que ça aura enfin lieu.

Est-ce qu’il a changé d’idée depuis? Après tout, on sait qu’il a eu une bonne discussion avec George Springer sur la question lorsque ce dernier s’est amené avec les Jays, mais même s’il a fait la paix avec Springer, qui sait s’il voudra toujours se venger des autres ce soir…

Évidemment, je ne défendrai jamais les Astros dans ce dossier. Ils ont commis un acte disgracieux envers le sport et ils méritent toutes les huées qui leur sont adressées. Or, est-ce que les atteindre alors qu’ils sont au bâton est vraiment la bonne façon de se « venger »?

Publicité

Personnellement, je trouve que ce geste est également antisportif. On sait que le sujet fait rage dans le sport professionnel actuellement en raison de ce qui s’est passé avec Tom Wilson et les Capitals de Washington dans la LNH, mais je ne peux pas concevoir qu’il s’agit de la meilleure solution.

Si Stripling veut vraiment se venger, la meilleure façon est de connaître un excellent départ et d’en passer le plus possible dans la mitaine. Je n’ai aucun problème s’il veut les narguer, d’ailleurs, mais s’il atteint volontairement un joueur, il irait trop loin selon moi.

Mais ce n’est que mon humble opinion.

Dossier à suivre, donc, alors que la rencontre s’amorcera dans les prochaines minutes.

10e Manche
  • George Springer et Michael Brantley ont profité de l’occasion pour se réunir. Dire que les deux auraient pu enfiler l’uniforme des Jays cette saison…
Image par défaut
Félix Forget
Publications: 214