Anthony Rizzo tâtera le marché des joueurs autonomes

Publié le 4 novembre 2022

C’était un secret de polichinelle, mais voilà que le tout se confirme : Anthony Rizzo profitera de la clause dans son contrat qui lui permet de ne pas se prévaloir de son option de joueur et ainsi devenir libre comme l’air. C’est ce qu’avance Jim Bowden.

Ce dernier ajoute que Rizzo aimerait retourner dans le Bronx, mais pour un pacte d’une plus longue durée. Si tel est le cas, les Yankees de New York DOIVENT régler ce dossier plus tôt que tard. En effet, ils ont grand besoin du joueur de premier but, autant offensivement qu’en défensive, sans parler de son apport dans le vestiaire.

On peut s’attendre à ce que Rizzo appose sa signature au bas d’un contrat annuel au-dessus des 20 millions de dollars, lui qui aurait gagné 16 millions de dollars s’il s’était prévalu de son option.

Si les deux parties n’en venaient pas à une entente, DJ LeMahieu pourrait alors prendre le poste au premier coussin sur une base régulière.

Les Bombardiers du Bronx pourraient également vers d’autres options sur le marché des joueurs autonomes, tel que Trey Mancini, Josh Bell, Yuli Gurriel ou Jose Abreu.

On s’entend que la meilleure solution pour le directeur général Brian Cashman, ou son successeur, est de conserver les services de Rizzo, tout comme ceux du voltigeur Aaron Judge. Si le Juge devait quitter, son ami Rizzo pourrait le suivre, ce qui serait une catastrophe pour les Yankees.

Sébastien Berrouard

Voir tous les articles