Aperçu : Phillies contre Cardinals

Publié le 6 octobre 2022

Jouant dans la division la plus faible de la Nationale, les Cardinals ont réussi à garder le contrôle sur le premier rang de leur division. Les Phillies, eux, sont la troisième équipe de la division Est de la Nationale à se qualifier pour les séries.

Fait intéressant : la dernière fois que les Phillies ont participé aux séries, c’est en 2011, l’année de la dernière conquête de la Série mondiale des Cardinals.

Saison des Cardinals

Premiers de classe d’une division assez faible, les Cardinals n’ont pas eu de réels adversaires pendant la saison, surtout dans la dernière semaine de la saison, possédant une confortable avance de sept matchs sur leur plus proche rival, soit les Brewers de Milwaukee. Mis à part leur positionnement dans le classement, les Cardinals ont connu une bonne saison.

D’ailleurs, au début de mois de septembre, les Cards avaient la meilleure fiche entre la date limite des transactions et le 6 septembre. Même qu’ils possédaient une avance de sept matchs, ce qu’ils ont réussi à maintenir.

Saison des Phillies

Si les Phillies ont réussi à se qualifier pour les séries, c’est parce qu’il y a plus d’équipes en séries cette année. En effet, troisième équipe à se qualifier dans leur division, ils n’auraient pas eu cette chance en 2021.

Malgré tout, les Phillies ont une bonne attaque. Ils ont eu de la difficulté en défensive depuis le début de saison. Ils manquent de lanceurs. Fait intéressant : leur gérant, Rob Thomson, est Canadien. Bryce Harper connaît également une bonne saison, avec une moyenne au bâton de .286 et 18 circuits. C’est la première fois depuis 2011 que les Phillies sont en séries.

Comparer le personnel de lanceurs

Les lanceurs des Cards ont une fiche nettement plus positive que ceux des Phillies. Chez les Phillies, on retrouve notamment Aaron Nola et Zach Wheeler. Wheeler, avec une moyenne de points accordés de 2.82 et un WHIP de 1.04 lancera le premier match de la série tandis que Aaron Nola, avec une moyenne de points accordés de 3.25 et un WHIP de 0.96, lancera le deuxième match.

Du côté des Cards, les lanceurs partants n’ont pas encore été annoncés. On se doute tout de même que Adam Wainwright sera un lanceur important. Âgé de 41 ans, la saison 2022 pourrait fort être la dernière pour ce joueur qui n’a joué que pour les Cards de Saint-Louis dans sa carrière. Wainwright avait connu un excellent départ dans les séries en 2021, lorsque les Cards affrontaient les Dodgers dans le match du meilleur deuxième. En 5.1 manches de travail, il avait accordé quatre coups sûrs et il avait obtenu une moyenne de points accordés de 1.69.

Les Dodgers avaient gagné ce match 3 à 1, grâce à deux points en neuvième manche. Il ne fait aucun doute qu’il donnera tout lors de son départ cette année.

Comparer les attaques

93 victoires pour les Cardinals contre 87 pour les Phillies. Si les Cardinals ont réussi à obtenir ce nombre de victoires, ce n’est pas nécessairement à cause de leur prestance à l’attaque. Les Phillies présentent de meilleures statistiques lorsque vient le temps de comparer les attaques.

Individuellement, le joueur ayant la meilleure moyenne au bâton des deux équipes est Paul Goldschmidt, avec une moyenne de .317 et 35 circuits. Goldschmidt se retrouve au troisième rang de la MLB. Mais, lorsque nous regardons le total des équipes, c’est les Phillies qui ont la meilleure moyenne au bâton, avec .253.

Cependant, lorsque nous regardons le nombre de points produits, c’est les Cards qui en ont fait le plus (739 contre 719) et les Cards ont un meilleur MPP (.745 contre .739).

Impondérables

Pour les Cardinals, les séries de cette année représentent beaucoup. Comme mentionné plus haut, Adam Wainwright en est peut-être à ses dernières parties avec l’équipe pour laquelle il a joué toute sa carrière. Son coéquipier Yadier Molina, avec lequel il partage un record de départs ensemble, prendra sa retraite.

Et c’est la même chose pour Albert Pujols. Ayant commencé sa carrière à Saint-Louis, c’est un retour à la maison pour le joueur de 42 ans. Les séries de cette année sont une dernière chance de gagner ensemble pour ces trois grands joueurs des Cards.

Du côté des Phillies, si leur défense se réveille et si les lanceurs connaissent d’excellents départs, ils pourraient avoir des chances de gagner. Rappelons que cette série sera un deux de trois. Sous ce format, tout peut arriver.

En terminant, j’espère voir les Cardinals gagner. Non seulement parce qu’ils représentent une division souvent malmenée chez les fans, mais aussi pour voir Pujols, Molina et Wainwright finir leur carrière de façon positive.

Alexandra Greaves

Voir tous les articles