Autonomie d’Aaron Judge : les Yankees n’avaient aucune idée de l’évolution du dossier

Publié le 23 janvier 2023

Les Yankees de New York ont eu un gros hiver. Le club a remis sous contrat Aaron Judge avant d’attirer Carlos Rodon en ville. On parle beaucoup des Mets, mais les Yankees ont aussi dépensé.

Le fait de signer Judge a ouvert les autres dossiers pour les Bombardiers. Après tout, il est inutile de dire que jusque là, les Yankees mettaient tous leurs efforts sur le Juge.

Ça a fini par payer, mais ça n’a pas été facile.

Après tout, comme l’a raconté le DG Brian Cashman, normalement, il se doute de ce que les autres équipes offrent quand il lutte pour un agent libre.

Mais là, il était dans le néant.

Résultat? Il ne savait pas trop à quoi s’en tenir. Il ne savait pas non plus si ses chances de le ramener étaient bonnes ou s’il mettait tous ses oeufs dans le mauvais panier.

C’est pour ça qu’à un certain point, le proprio du club l’a appelé pour lui parler franchement. Quand il a senti que le dossier tirait à sa fin, il a demandé au voltigeur ce que ça prenait pour le signer.

Et c’est là qu’il lui a dit d’ajouter la neuvième année pour s’entendre.

On peut donc comprendre quand Brian Cashman dit qu’il a trouvé le tout « difficile à certains moments » puisqu’il sait clairement que sans le Juge, son club n’est pas le même.

Mais heureusement, tout est bien qui finit bien.

Charles-Alexis Brisebois

Voir tous les articles