Brandon Nimmo : une course entre les Blue Jays et les Mets?

Publié le 19 novembre 2022

Comme vous le savez, les Blue Jays de Toronto ont maintenant une ouverture au champ extérieur après avoir échangé Teoscar Hernandez.

Comme je l’ai expliqué, la transaction qui a envoyé Teo à Seattle est le début de quelque chose de plus grand à Toronto.

Si le club arrive à signer un voltigeur gaucher à moyen/long terme, le club aura acquis un releveur et aura remplacé Teoscar par un voltigeur qui viendra combler, à plus long terme, un besoin.

Rappelons que Teoscar, tout comme Lourdes Gurriel Jr. dans la gauche, sera libre dans un an.

Ce que les Blue Jays ont acquis, en même temps, c’est de la flexibilité financière. Dans les dernières années, le club a démontré ne pas avoir eu peur de dépenser.

Et maintenant, les voltigeurs qui sont courtisés par les Blue Jays voient le besoin du club dans le champ et cela peut les aider à considérer l’option de la Ville-Reine.

Notons aussi que George Springer, qui a besoin de journées comme frappeur de choix parfois, est ouvert à jouer dans la droite si un joueur de centre veut débarquer en ville.

Tout ça ouvre la porte à un gars comme Brandon Nimmo, qui comblerait des besoins à Toronto.

Mais le voltigeur est un homme convoité qui a déjà commencé à rencontrer des équipes. Voudra-t-il quitter les États-Unis pour aller jouer en Ontario? Ce n’est pas certain.

Les Mets sont aussi au plus fort de la course. Le club a vu l’impact qu’il a sur les autres et clairement, l’argent n’est pas un problème là-bas. Ses coéquipiers veulent aussi le revoir.

On peut penser que ce sont les deux équipes les plus intéressées à ses services.

En fait, selon Mike Boboa, qui a couvert les Mets par le passé, ce sont justement les Mets et les Jays qui seraient au plus fort de la course.

Toujours selon l’ancien journaliste, qui a encore des antennes dans le baseball majeur et qui avait sorti la nouvelle de Gausman à Toronto l’an dernier, les Blue Jays ne reculeront pas. Après tout, comme je l’ai dit, le club a besoin d’un gars comme lui… et le marché n’est pas le plus garni.

L’état de santé de Nimmo pose parfois problème… et celui de Springer aussi. Ensemble, pourraient-ils jouer 162 matchs?

On sait que Springer et Kevin Gausman ont tous été au coeur d’un débat entre les Jays et les Mets depuis 24 mois. Les deux fois, les Jays ont gagné.

Mais cette fois, avec Nimmo qui vient de New York, est-ce que Steve Cohen va se laisser faire? La surenchère pourrait monter rapidement.

Charles-Alexis Brisebois

Voir tous les articles