Buck Showalter est capable d'admettre ses torts

Publié le 19 décembre 2021

Ce n’était qu’une question de temps, mais les Mets ont finalement engagé Buck Showalter comme gérant, hier. New York a entre les mains un homme de baseball et vraisemblablement l’homme de la situation.

Si Showalter est reconnu comme un bon gérant et tout un communicateur, il a fait des erreurs au cours de sa carrière (et il est le premier à l’avouer).

En 2016, lors du match suicide opposant les Orioles et les Blue Jays, le gérant avait décidé de ne pas utiliser Zack Britton, le meilleur releveur de la MLB à ce temps. Toronto l’a finalement emporté 5-2 en 11e manche.

Showalter avait utilisé sept lanceurs durant ce match, mais jamais n’a-t-il utilisé Britton. Qu’attendait-il? Une avance, peut-être? Elle n’a jamais eu lieu, finalement.

L’année suivante, en 2017, Showalter a d’ailleurs parlé à sa troupe en leur disant qu’il se sentait responsable de la défaite.

https://twitter.com/Ken_Rosenthal/status/1472345183723442176

On ne saura jamais ce qui serait arrivé si Britton avait pris part à la rencontre, mais les Orioles n’ont marqué que deux points en 11 manches… Ils méritaient d’échapper ce match.

Le nouveau gérant des Mets s’est d’ailleurs excusé à Britton et à l’équipe.

Il s’est excusé auprès de moi, ce que je ne pensais pas qu’il devait faire. Je pense qu’il y avait des gars dans l’équipe qui étaient frustrés par ce geste. Il a juste dit : « C’est ma faute. J’ai fait une erreur. Et c’était fini. »

Buck Showalter

Le principal intéressé, lui, n’a rien contre son ancien gérant. En fait, il a adoré son séjour sous ses ordres et s’il a l’opportunité de jouer pour lui avant la fin de sa carrière, il le ferait à 100 %. Le seul problème, c’est que Britton est sous contrat pour encore une saison et les blessures sont dévastatrices dans son cas.

Il n’aura peut-être même pas l’opportunité de jouer encore dans la MLB. Mais si oui, surveillez les Mets dans le dossier l’hiver prochain.

Tout cela pour dire que Buck Showalter est capable d’admettre ses torts et que les Mets ont très bien fait les choses en l’engageant. Avec les acquisitions de Max Scherzer, Starling Marte, Mark Canha, additionnées à l’embauche de Showalter, l’équipe du Queens sera à surveiller.

Raphael Simard

Voir tous les articles