Carlos Rodon voudrait toucher au moins 35 M$ par année dans son prochain pacte

Publié le 19 novembre 2022

Quand on regarde l’état du marché des joueurs autonomes chez les lanceurs partants à l’heure actuelle, on remarque que Jacob deGrom, Justin Verlander et Carlos Rodon sont les trois gros noms disponibles. Après tout, ils sont les seuls qui ont le réel potentiel d’être l’as lanceur d’une rotation et ils ont une bonne feuille de route.

Dans le cas de Rodon, il n’a commencé à être dominant qu’en 2021, mais après deux années de suite dans le top-6 pour le trophée Cy Young, il a de bons arguments de vente.

Pour ce qui est de deGrom et de Verlander, ce n’est pas forcément un secret : les deux vétérans veulent signer un pacte plus court, mais dans lequel ils toucheront un salaire annuel très élevé. Les deux signeront probablement pour (au moins) 40 M$ par année, mais pour quelques années tout au plus. Un peu comme Max Scherzer, en gros.

Pour Rodon, par exemple, c’est un peu plus complexe. L’artilleur vient de connaître deux excellentes saisons et, à bientôt 30 ans, on peut se douter qu’il signera un contrat plus conventionnel, donc à plus long terme pour un salaire annuel un peu moindre.

Or, selon Jon Heyman, Rodon voudrait signer un pacte qui lui rapporterait au moins 35 M$ par année. On repassera pour l’aspect du salaire un peu moindre.

Dans les faits, ce n’est pas impossible que Rodon signe un contrat semblable aux partants plus âgés, mais disons que son profil correspond plus à un contrat sur du long terme.

Ainsi, si on suppose que le contrat est d’une durée de cinq ans, ce serait une somme de 175 M$ que souhaiterait empocher Rodon. Et sur six ans, ce serait 210 M$.

Rodon est sans contredit un très bon lanceur et il est assurément dans le top-3 des meilleurs partants sur le marché présentement, mais sincèrement, j’ai de la difficulté à voir une équipe dépenser autant d’argent pour attirer le gaucher en ville. Après tout, il connaissait de sérieuses difficultés jusqu’en 2020 et il a connu des douleurs à l’épaule gauche en 2021.

Je m’attends à ce qu’il signe un contrat assez lucratif et je ne serais pas surpris qu’il touche un salaire annuel avoisinant les 30 M$, mais s’il veut signer à long terme, je doute qu’il obtiendra 35 M$. À moins que les Angels ou une équipe du genre soient réellement désespérés, évidemment.

Félix Forget

Voir tous les articles