Charles Leblanc pourra bâtir sur ses succès de 2022

Publié le 27 novembre 2022

Charles Leblanc ne tient rien pour acquis, mais il pourra se présenter au prochain camp d’entraînement des Marlins de Miami avec une bonne dose d’expérience dans ses bagages.

Rappelé par l’équipe floridienne au beau milieu de l’été 2022, le Québécois de 26 ans avoue avoir eu les jambes molles lors de ses premières présences au bâton. Heureusement pour lui, le succès lui a collé à la peau assez rapidement et son gérant n’a eu d’autres choix que de lui confier un poste quasi régulier au sein de son alignement.

Skip Schumaker a dorénavant remplacé Don Mattingly à la barre des Marlins et Leblanc devra faire ses preuves à nouveau afin d’attirer l’attention du nouveau gérant.

Pour ce faire, le natif de Laval a évolué durant quelques semaines dans une ligue d’automne en République Dominicaine et il se prépare à passer quelques jours en Californie, en décembre, afin de parfaire sa technique au bâton en compagnie d’un expert.

Au baseball, comme dans d’autres sports, les petits détails font souvent la différence et pas question pour Charles Leblanc de laisser les choses au hasard. Un préparateur physique s’est ajouté à son entourage afin d’éviter les blessures et se démarquer tout au long d’un calendrier souvent éreintant.

Au micro de Mario Langlois sur les ondes du 98,5, le numéro 83 des Marlins est revenu sur le fait que le baseball se joue de la même façon peu importe le niveau, mais la présence de nombreux partisans dans les estrades ajoute une part importante de stress, et ça, personne n’y est préparé.

Charles Leblanc se présentera sous le chaud soleil de la Floride au début de l’année 2023 avec un bagage de 48 matchs dans l’uniforme des Marlins. Il a cumulé des statistiques impressionnantes suite à son rappel comme en font foi sa moyenne de .263 de même que ses quatre longues balles et onze points produits.

Au delà de faire partie du grand club au début de la prochaine saison, il ambitionne une présence en séries et qui sait, pourquoi pas se rendre jusqu’au bout et participer à la Série mondiale? Les Marlins pourraient être les prochains Phillies qui ont surpris tout le monde en s’inclinant face aux Astros lors de la grande finale.

Évoluant dans un division relevée en raison de la présence des Braves, des Mets et des Phillies, les Marlins sont toujours coiffés du titre de négligés en début de calendrier. La présence d’un nouveau gérant et le fait de pouvoir compter sur le gagnant du trophée Cy Young dans la Nationale en la personne de Sandy Alcantara permettent de rêver.

Une chose est sûre : Charles Leblanc a les deux pieds sur terre et il compte profiter de tous les instants pour que son rêve à lui dure le plus longtemps possible.

Pascal Harvey

Voir tous les articles