Coup d’oeil sur la deuxième moitié de saison des Yankees

Publié le 21 juillet 2022

Les attentes sont toujours à leur plus au point chez les partisans des Yankees de New York. Chaque année ou presque, un championnat est demandé. Et 2022 ne fait pas exception, surtout après les performances sur le terrain depuis le mois d’avril.

Fort de son dossier de 64 victoires contre seulement 28 revers, la formation new-yorkaise s’est donné une grande marge de manœuvre pour le reste de la présente campagne et pour apaiser la grogne des dernières années dans le Bronx. Et les partisans pourront également se mettre sous la dent un thriller à savoir si Aaron Judge dépassera ou non le record de circuits de Roger Maris.

Cependant, cela ne veut pas dire que la deuxième moitié de saison et les séries éliminatoires (ils y participeront à moins d’un écrasement sans précédent) seront un long fleuve tranquille.

En effet, malgré une impressionnante performance en lever de rideau, les Bombardiers ne sont pas seuls au monde. Les Astros de Houston leur causent toutes sortes d’ennuis depuis le début de la saison et tout porte à croire qu’ils pourraient se retrouver en Série de championnat.

De plus, malgré le fait que les employés de l’infirmerie n’ont pas été très occupés jusqu’à maintenant, rien n’est garanti pour la suite des choses. Surtout considérant l’état de santé du lanceur partant Luis Severino, lui qui sera tenu à l’écart du jeu pour encore quelques semaines si tout va bien.

Cela veut donc dire le directeur général Brian Cashman ne pourra rester les bras croisés d’ici la date limite des transactions.

Sur la butte, un bras de plus pour épauler cette rotation qui performe au-delà des attentes ne sera pas de refus. On pense tout de suite au nom de Luis Castillo, un artilleur envers qui les Yankees ont toujours eu de l’intérêt et continuent d’en avoir. L’option de Frankie Montas, dépendamment de son état de santé, est également considérée.

Vient ensuite l’enclos de relève. Une chose est sûre, on peut compter sur Clay Holmes et Michael King dans n’importe quelle situation et ils répondront à l’appel. Mais peut-on vraiment se fier à Aroldis Chapman et ses nombreux buts sur balle dans des situations critiques? Jonathan Loaisiga redeviendra-t-il le releveur émérite qu’il était avant sa blessure? Verra-t-on Zack Britton effectuer un retour au jeu d’ici le mois de septembre, et si oui, dans quel état? Autant de questions que l’état-major devra se poser. Les décideurs en viendront probablement au constat qu’ajouter un ou deux releveurs ne fera pas de tort. Pas besoin d’être des super vedettes, toutefois.

Attaquons-nous maintenant au cas de Joey Gallo. Son temps est certainement révolu dans le Bronx, lui qui peine à mettre la balle en jeu et qui se voit attribuer le rôle de bouc émissaire par les partisans des Yankees. S’il redevient le joueur qu’il a déjà été, ce sera ailleurs. Il faudra donc un voltigeur de qualité, et les noms de Ian Happ, Bryan Reynolds et David Peralta font surface.

La possibilité est également présente pour le directeur général d’ajouter un receveur de la trempe de Wilson Contreras, bien que selon moi ce doit être la priorité numéro 752 sur la liste, considérant les performances de Jose Trevino et du travail défensif de Kyle Higashioka.

Tout cela pour dire que même si les Yankees en ont fait voir de toutes les couleurs à leurs fans jusqu’à maintenant et qu’ils possèdent probablement la meilleure formation du baseball majeur en ce moment (une chose que les partisans n’ont pas goûté depuis belle lurette), Cashman aura du pain sur la planche pour ramener un premier championnat depuis 2009. Cependant, même s’il devait revenir les mains vides, une excellente deuxième moitié de saison et une belle danse automnale se dessinent à l’horizon.

Sébastien Berrouard

Voir tous les articles