Dave Dombrowski sent qu’il n’a pas été traité avec respect par les Red Sox

Publié le 28 octobre 2022

C’est dans quelques heures à peine que se mettra en branle la Série mondiale dans la MLB. Cette année, c’est un duel entre les puissants Astros de Houston et les surprenants Phillies de Philadelphie qui est au menu, un affrontement que peu de gens avaient vu venir.

En fait, ce ne sont pas les Astros qui sont la grande surprise, mais bien les Phillies, qui n’ont fait qu’une bouchée de la Nationale à la surprise générale. Quand on dit que les séries au baseball se décident souvent en fonction de l’équipe qui prendra feu au bon moment…

Ceci dit, même s’ils surprennent, il faut quand même donner du crédit à l’artisan qui a mis ce groupe en place, Dave Dombrowski. Le DG des Phillies n’a pas eu froid aux yeux en allant chercher les services de Kyle Schwarber, de Nick Castellanos, de Brandon Marsh et de Noah Syndergaard, tout ça dans la dernière année.

Et ça, c’est sans compter les Bryce Harper, Zack Wheeler, Aaron Nola, Rhys Hoskins et J.T. Realmuto qui étaient déjà en ville.

Ce sera donc un deuxième passage en Série mondiale lors des cinq dernières saisons pour Dombrowski, qui était à la barre des Red Sox en 2018. Ce dernier est d’ailleurs revenu sur la fin de son parcours à Boston, affirmant qu’il a senti un manque de respect dans la façon dont il a été traité.

Dombrowski explique que ça ne s’est pas terminé de la façon qu’il l’aurait souhaité et qu’il a été grandement affecté par son congédiement, lui qui venait d’amener l’équipe à un gain de la Série mondiale moins d’un an plus tôt.

L’homme de 66 ans avait alors décidé de se retirer un brin du monde du baseball pour se concentrer sur le projet d’amener une équipe de baseball à Nashville. Or, le président des Phillies, John Middleton, n’a jamais cessé d’essayer d’attirer Dombrowski à Philadelphie, et c’est lors de l’appel de la dernière chance qu’il a réussi à le convaincre de rejoindre l’équipe.

Middleton, qui avoue d’ailleurs ne pas comprendre pourquoi les Red Sox ont laissé Dombrowski quitter, n’est clairement pas celui qui va pleurer la décision des Bas Rouges, ceci dit :

Je ne comprends toujours pas pourquoi ils l’ont laissé partir. Mais je leur en suis reconnaissant. Sans cette décision, nous n’aurions pas Dave Dombrowski et nous ne serions pas en Série mondiale.

John Middleton

Dombrowski a une clause dans son contrat qui lui permet de quitter les Phillies à n’importe quel moment si Nashville devait obtenir une équipe d’expansion, mais Middleton a l’intention de faire de Dombrowski un membre de l’organisation des Phillies pour le reste de sa carrière. Il a encore deux autres années de contrat, mais le président des Phillies affirme qu’il veut lui faire signer une extension de contrat dès que possible.

S’il ne s’est pas senti respecté à la fin de son parcours à Boston, j’ose croire qu’il se sent nettement plus respecté à l’heure actuelle. Comme quoi le temps arrange souvent les choses…

Félix Forget

Voir tous les articles