Des villes aux États-Unis directement touchées par l'arrêt de travail

Publié le 7 mars 2022

Le conflit de travail dans la MLB fait en sorte que les camps d’entraînement ne sont pas encore commencés.

Et Dieu sait combien les partisans aiment ce temps-ci de l’année. L’occasion est toujours belle pour suivre le développement d’un jeune ou le rendement d’un joueur en particulier.

D’une part, les joueurs écopent de tout ce brouhaha. D’une autre, les partisans aussi écopent de la situation. Et n’oublions pas les villes où sont situés les complexes d’entraînement de chacune des formations du circuit.


Qu’on le veuille ou non, le lockout a un impact financier sur certaines villes aux États-Unis. C’est notamment le cas à Dunedin, où est situé le stade des Jays.

Comme on peut le lire dans l’article ci-haut, la Florida Sports Foundation soutient que les camps d’entraînement ont un impact économique annuel de 687,1 millions de dollars en Floride.

Bien que le montant semble exagéré, la véritable passion pour l’entraînement printanier est immesurable. Et ça, c’est sans parler de l’argent investi par certains états sur les complexes d’entraînements des équipes. Celui à Dunedin en est l’exemple parfait.

C’est dommage, sincèrement. Les partisans méritent mieux avec tout ce qui s’est produit dans les deux dernières années.

À quand une saison normale dans la MLB? C’est la question à cent piasses.

Marc-Olivier Cook

Voir tous les articles