Embauche de Don Mattingly : John Schneider est content de travailler avec une idole de jeunesse

Publié le 30 novembre 2022

Hier soir, le bruit a commencé à courir à l’effet que les Blue Jays allaient procéder à l’embauche de Don Mattingly comme entraîneur de banc.

Et c’est finalement ce qui est arrivé.

Cela veut donc dire que Casey Candaele, qui a commencé la saison 2022 comme gérant dans le AAA et qui a été promu comme entraîneur de banc pour aider John Schneider à Toronto, sera de retour comme gérant des Bisons de Buffalo en 2023.

Mais revenons à Mattingly.

Après son départ de Miami, on ne savait pas ce qui attendait la légende des Yankees. Un passage à la télé a même été envisagé.

Mais Mattingly avait encore le feu sacré. Ceci dit, comme bien des gars qui ont encore le feu sacré, il a dû se contenter d’un poste de coach de banc puisque les 30 équipes de la MLB ont un gérant.

Charlie Montoyo, par exemple, a un rôle similaire avec les White Sox en 2023.

De par son expérience de joueur et de gérant (Dodgers, Marlins), il viendra apporter un vécu extraordinaire chez les rivaux de division des Yankees… et ce n’est pas John Schneider qui va s’en plaindre. Au contraire.

Schneider, c’est un gars qui a une demi-saison comme gérant derrière la cravate. C’est aussi un gars qui a grandi au New Jersey en aimant les Yankees. Mattingly était donc une idole pour Schneider.

Le gérant a donc hâte de travailler main dans la main avec lui et de pouvoir apprendre de lui.

Mattingly pourra aussi aider Vladimir GuerreroJr. au premier but. Et ce, même si Vladdy déteste les Yankees à s’en confesser.

Voilà une grosse embauche pour les Blue Jays. Reste à voir si ça va le propulser vers un nouvel emploi de gérant dans le futur quand il y aura une ouverture ailleurs dans la MLB.

Charles-Alexis Brisebois

Voir tous les articles