Garde partagée : les Rays ne savent toujours pas pourquoi le plan est mort

Publié le 10 février 2022

Il y a quelques semaines, quand la MLB a annoncé avoir tué dans l’œuf le projet de garde partagée, tout le monde se demandait pourquoi la décision a été prise. Personne n’a eu de réponse.

Même Stuart Sternberg (le propriétaire des Rays) et Stephen Bronfman, qui étaient à la tête du projet, étaient sans réponse.

Évidemment, cela ne permet pas d’avoir de la bonne rétroaction pour savoir si le projet a simplement été victime des circonstances (COVID-19, arrêt de travail dans le baseball, etc.) ou si les acteurs principaux du projet ont fait quelque chose de mal.

Et selon les propos du proprio des Rays cette semaine, il n’a toujours pas eu de réponse de la part de ses homologues des autres équipes quelques semaines après la nouvelle.


Sternberg se fait encore dire que « c’était une décision du conseil » quand il demande des explications. Il n’en sait pas plus.

Le problème? Son projet de stade à Tampa n’est pas le plus extraordinaire en ville et il n’est pas le proprio le plus influent du monde du sport. Il n’est donc pas en position de demander haut et fort des explications. Il doit simplement tourner la page.

Il avance avec son projet de nouveau stade, donc. Le club observe des options dans la région de Tampa Bay et il reste à voir quelle sera la meilleure place pour l’avenir du club, mais les discussions ne sont pas vilaines.

Est-ce que cela donnera quelque chose de concret? Ça reste encore à voir et de gros doutes subsistent encore, évidemment.

Charles-Alexis Brisebois

Voir tous les articles