José Abreu pourrait se retrouver chez les Cubs

Publié le 22 octobre 2022

Le marché des joueurs autonomes ne s’ouvrira que lorsque la Série mondiale sera terminée, mais déjà, des mouvements semblent vouloir se dessiner à l’horizon et José Abreu pourrait être de ceux qui déménageront leurs pénates en prévision de la prochaine saison.

Dans son cas, Abreu n’aurait possiblement pas des centaines de kilomètres à parcourir, car son nom est associé aux Cubs de Chicago. Membre des White Sox de Chicago depuis le début de sa carrière en 2014, le puissant cogneur avait alors remporté le titre de Recrue de l’année dans la Ligue américaine.

En 2020, dans le cadre d’une saison écourtée par la pandémie de COVID-19, le Cubain a été élu le joueur le plus utile dans l’Américaine, grâce entre autres à ses 76 coups sûrs et 60 points produits, en 60 matchs joués.

Les White Sox sont actuellement les seuls qui peuvent s’entretenir avec Abreu avant que le marché s’ouvre aux autres formations des Majeures. Avec la saison très décevante que l’équipe du sud de la ville vient de connaître, il ne serait pas surprenant qu’un vent de renouveau soit entamé et que Abreu soit le premier à changer d’air.

De leur côté, les Cubs ne voudront pas demeurer en mode reconstruction trop longtemps et la venue du colosse joueur de premier coussin signifierait un pas de plus vers l’atteinte de standards plus élevés, considérant que la venue des Marcus Stroman et Seiya Suzuki était le début de cet exercice.

Pour les White Sox, le fait de passer outre José Abreu fait du sens. Ce dernier est vieillissant, il aura bientôt 36 ans, et ses prouesses en défensive ne sont pas légion. En déménageant soit Gavin Sheets ou Andrew Vaughn au premier coussin, l’équipe s’améliorerait significativement à cette position.

Pour un joueur de son âge, il représente un beau risque pour une formation qui voudra bien le signer. Ses statistiques offensives ont chuté en 2022, mais la saison précédente il avait frappé 30 coups de circuit et produit 117 points. Un contrat de trois ans ne viendrait pas trop modifier les plans des Cubs et permettrait aux jeunes de se développer en la présence d’un bon vétéran.

Pour Abreu, le choix de demeurer dans la même ville, tout en changeant d’uniforme, représenterait le meilleur des scénarios pour lui et sa famille.

Bref, ne soyez pas surpris de voir José Abreu continuer de soulever la foule de Chicago, mais du côté du Wrigley Field cette fois.

Pascal Harvey

Voir tous les articles