Jose Abreu s’entend avec les Astros

Publié le 28 novembre 2022

Les Astros voulaient s’améliorer au premier but et ils avaient l’oeil sur bien des joueurs, incluant Anthony Rizzo. Ce dernier a cependant choisi de retourner chez les Bombardiers.

Voilà que les champions en titre se sont tournés vers Jose Abreu.

L’ancien des White Sox devrait faire autour de 20 M$ par année, ce qui ressemble au salaire annuel d’Anthony Rizzo.

Mais Abreu, qui sera âgé de 36 ans l’an prochain, a un contrat de trois ans, lui. On parle donc d’environ 60 M$ au total.

L’an passé, Abreu a perdu sa puissance, lui qui n’a frappé que 15 circuits. Il y a donc un risque pour les Astros, mais c’en est un qui vaut la chandelle.

Même si la troisième année devait être de trop et même s’il devait finir comme DH à 39 ans, il est encore une machine à se rendre sur les sentiers, lui qui a maintenu un OBP de .378.

Il a aussi eu une moyenne de .304 en 2022. La consigne sera donc d’aller sur les sentiers et de marquer avec l’aide des gros canons derrière lui dans l’alignement.

Il quitte donc les White Sox après neuf ans là-bas. Il avait fait ses débuts dans les Majeures en 2014 et il a joué 1270 matchs à Chicago.

Les rumeurs voulaient que l’ancien MVP (2020) soit sur son départ. Voilà qui est fait – et voilà qui est un dur coup pour les Sox.

Chez les Astros, on doit donc penser que son compatriote cubain, Yuli Gurriel, ne sera pas de retour en ville. Âgé de 38 ans, il était pressenti pour quitter Houston puisque le club voulait s’améliorer autrement. Est-ce que cela va affecter l’esprit d’équipe? Est-ce que la retraite attend Gurriel?

La prochaine étape à Houston? S’assurer de voir si Justin Verlander, qui visite les Dodgers aujourd’hui, peut être retenu.

Mais comme le prix sera exhorbitant et que la formation de Houston n’a pas vraiment de faille, rien n’indique qu’il reviendra à coup sûr.

Charles-Alexis Brisebois

Voir tous les articles