Josh Donaldson frappe un circuit à ses débuts avec les Yankees

Publié le 20 mars 2022

Pour plusieurs, la transaction qui a amené Josh Donaldson et Isiah Kiner-Falefa dans le Bronx, a des allures d’une solution « cheap » pour les Yankees. Dans les faits, c’est le cas. Ils ont refusé d’investir sans compter pour obtenir Carlos Correa ou Freddie Freeman.

Le passé récent a démontré que lancer de l’argent par les fenêtres n’a pas été un gage de succès. Alors, pourquoi en vouloir à Brian Cashman et son équipe de tenter une approche différente? À long terme, ce sera peut-être la clé de l’énigme.

La signature de Correa chez les Twins apportera certainement une pression supplémentaire sur Donaldson. Ses faits et gestes seront scrutés à la loupe, maintenant qu’on sait qu’il a été préféré à l’ancienne gloire des Astros.

Le « Bringer of Rain » n’a pas perdu de temps pour tenter de donner raison à ses patrons. À son premier match dans ses nouvelles couleurs, Donaldson a claqué un circuit dans la gauche à sa deuxième présence du duel hors-concours qui opposait les Yankees aux Orioles, hier après-midi.

Une performance qui a impressionné son gérant, Aaron Boone.

« Il a une vraie compréhension de lui-même comme frappeur. Il a 36 ans, mais il est encore une bête. La plus grosse chose pour lui est de savoir s’il sera en santé. »

Aaron Boone

Voilà le gros du pari des Yankees. Jusqu’à présent, tout va bien, mais la saison est longue. La profondeur apportée par DJ LeMahieu, qui n’a pas de poste fixe, sera d’une aide précieuse pour garder tout le monde loin de l’infirmerie.

Avec la belle performance de Kiner-Falefa, qui a frappé un double vendredi, et celle de Donaldson hier, il y a de l’espoir. L’avenir nous dira si cette nouvelle philosophie des Yankees est la solution ou le début de la fin.

Jean-François Rivard

Voir tous les articles