Kevin Gausman n’a jamais reçu d’offre de la part des Red Sox

Publié le 22 avril 2022

Cet hiver, les Red Sox ont été actifs sur le marché des joueurs autonomes. L’équipe voulait s’améliorer sur le monticule et plusieurs gros lanceurs ont été liés à l’équipe. De ces lanceurs, Kevin Gausman faisait partie du lot.

Toutefois, comme il l’a confirmé hier, il n’a jamais reçu d’offre des Red Sox. Hier, il les a fait payer avec une grosse performance.

Finalement, le droitier a signé un contrat de cinq ans/110 millions de dollars à Toronto et les Jays ne peuvent pas être plus contents de cette signature. Depuis le début de la saison, l’as lanceur maintient une moyenne de points mérités de 2,89 et il a passé 22 frappeurs dans la mitaine. Il est d’ailleurs au cinquième rang de la MLB à ce chapitre.

La saison est jeune, je le sais, reste que Gausman montre de belles choses.

Hier, dans la victoire des Jays face aux Sox, le natif du Colorado a lancé huit manches et n’a accordé qu’un point à la grosse attaque de Boston. Et en un peu plus de huit manches, il n’a lancé que 88 lancers.

Seul Xander Bogaerts semblait avoir une réponse aux lancers de Gausman, lui qui a terminé sa soirée au bâton trois en quatre (un coup sûr contre Jordan Romano).

L’arrêt-court des Sox n’avait que de bons mots à l’endroit du lanceur.

Il a bien mélangé ses lancers. Il a trois lancers de qualité. Il ne m’a pas lancé de balles tombantes aujourd’hui, mais sa glissante est assez bonne. Quand qu’il lance en bas de la zone, c’est difficile. Et évidemment, sur sa tombante, comme nous l’avons vu aujourd’hui, il a un bon effet.

Xander Bogaerts

Tanner Houck, le lanceur de décision des adversaires, a également mentionné à quel point Gausman avait de bonnes balles à effet.

Vous n’arrivez pas à ce niveau sans avoir de bons lancers. Il était là, il mélangeait bien. Une très bonne glissante et une très bonne tombante aussi.

Tanner Houck

On en parle moins de sa balle rapide, mais avec celle-ci, l’artilleur a atteint les 95 milles à l’heure toute la soirée. Même en fin de match, alors que son bras était plus fatigué, il atteignait cette vitesse. Gausman a trois excellents lancers et ce n’est pas étranger à ses succès depuis deux ans.

Pour ce qui est des Sox, gageons qu’ils s’en veulent peut-être de ne pas lui avoir offert un contrat. Avec Chris Sale, James Paxton et Rich Hill sur la touche, Gausman aurait solidifié et stabilisé une rotation qui, présentement, n’a rien d’inspirant.

Raphael Simard

Voir tous les articles