La construction d'un stade à Montréal devait commencer à l'automne

Publié le 20 janvier 2022

Comment allez-vous? Après tout, après la vague d’informations du jour, on peut clairement se sentir un brin submergé.

Cet après-midi, Stephen Bronfman a pris la parole et on l’a senti, malgré tout, très triste. Son ton de voix disait autre chose, mais ce n’est pas une journée facile pour celui qui a mis des années dans le projet.

Stephen Bronfman : « On n’a pas de plan B »
Le dossier prend donc une pause pour l’instant.

Ce qu’il a mentionné, c’est qu’il faisait tout ça [le processus] pour l’amour de la balle. Il voulait ramener un club en ville et avoir un beau stade.

On se souviendra que le projet du stade était de plus en plus imminent. À quel point? Au point où la première pelletée de terre devait avoir lieu cet automne.


Le but était d’avoir un stade près pour la saison 2026, soit un peu plus de trois ans plus tard. C’est demain matin, ça… pour un stade que M. Bronfman avait hâte de présenter aux gens.

Ce qui doit être difficile pour lui, c’est qu’on ne sait pas vraiment pourquoi la MLB a stoppé le projet. La MLB ne voulait pas être la première organisation à y aller de villes sœurs, mais tout le monde semble penser que c’est l’avenir.


Les Rays vont donc tenter de rester à Tampa à temps plein et Montréal… est en attente. C’est le plan pour l’instant.

Si ça revient en ville, ce sera visiblement via un projet normal, soit à temps plein.

Est-ce qu’il faudrait modifier le futur stade pour ça? Visiblement, la réponse semble être oui.

Après tout, il devait être construit pour accueillir des événements à longueur d’année.



Mais à temps plein? C’est une autre histoire. On verra.

Mais en rappel : pour l’instant, le projet sut sur le hold. J’ai le sentiment qu’on va s’en rejaser à la fin de la pandémie.

Charles-Alexis Brisebois

Voir tous les articles