L'arrivée de Max Scherzer à New York comparée à celle de Tom Brady à Tampa

Publié le 6 décembre 2021

Lorsque Tom Brady a quitté la Nouvelle-Angleterre pour rejoindre les Buccaneers de Tampa Bay, le monde du football a littéralement explosé. En effet, le quart-arrière vedette a signé avec une équipe qui voulait désespérément gagner un championnat.

Même chose avec les Mets : l’équipe veut gagner une Série mondiale et elle a pris les grands moyens pour le faire.

https://twitter.com/SNYtv/status/1467867495117828097

Les deux athlètes sont relativement au même chapitre de leur carrière, en plus.

L’ancien joueur de baseball, Ron Darling, a affirmé que Scherzer était une addition de taille pour New York et que non seulement il aidera sur le terrain, mais aussi dans le vestiaire.

Je compare la signature de Scherzer à celle de (Tom) Brady à Tampa Bay. C’est peut-être un peu différent. Mais que pensiez-vous de Tampa Bay avant que Brady n’y arrive? Vous n’y pensiez pas deux fois. Mais à cause de ce qu’il est et de ce qu’il apporte, il va là-bas et vous vous dites : « ils ont un bon club ».

Ron Darling

Il apporte un bon point, parce qu’en plus d’être de bons leaders, Brady et Scherzer apportent un mélange d’expérience et de talent générationnel. Les deux sont extrêmement respectés dans leur milieu respectif et dès leur acquisition par les Bucs et les Mets, les formations sont devenues automatiquement des équipes prétendantes à un championnat.

Brady (deux ans/50 millions $) et Scherzer (trois ans/130 millions $) ont paraphé une entente assez similaire en termes de longévité, également.

Si l’effet Brady a été immédiat (remporter un Super Bowl dès sa première année avec le club), il sera intéressant de voir si l’effet Scherzer sera aussi important que celui de TB12.

Raphael Simard

Voir tous les articles