L’arrivée de Whit Merrifield (qui est vacciné) met de la pression sur Santiago Espinal et Bo Bichette

Publié le 4 août 2022

Les Blue Jays, à la date limite des transactions, n’ont pas complètement comblé leurs besoins. Ceci dit, ils ont ajouté de la profondeur sur le monticule, mais aussi sur le terrain via la transaction Whit Merrifield avec les Royals de Kansas City.

Whit Merrifield s’inscrit dans ce que j’appelle « les besoins à moitié comblés » des Blue Jays. Après tout, il apporte de la profondeur, mais probablement pas celle que le club voulait en premier lieu. Il ne frappe pas de la gauche, après tout.

Mais bon. Malgré tout, Merrifield est un beau joueur de balle (qui est d’ailleurs vacciné et qui sera à Toronto avec le club quand il reviendra à la maison jeudi prochain) qui peut aider un club de balle comme les Blue Jays.

Ce soir, par exemple, il sera le huitième frappeur de l’alignement de John Schneider et il jouera au champ centre pour permettre à George Springer d’être le frappeur de choix et de reposer son coude.

Les Springer, Vladimir Guerrero Jr. ou Alejandro Kirk de ce monde ne seront pas trop affectés parce que ce sont d’excellents frappeurs. Même chose pour Teoscar Hernandez, Lourdes Gurriel Jr. et Matt Chapman – s’ils continuent de frapper de la sorte.

Mais présentement, des gars comme Bo Bichette et Santiago Espinal doivent se surveiller. Même chose pour Raimel Tapia et Cavan Biggio, évidemment, mais ce sont des joueurs de banc en ce moment… alors ils doivent toujours se surveiller.

Après tout, Merrifield n’a peut-être pas une grosse saison, mais le changement d’air pourrait être bénéfique pour sa saison. Et Santiago Espinal, c’est le gars qui joue à la position naturelle de Merrifield, soit le deuxième coussin.

Et en fait, depuis un mois, Merrifield est meilleur que Santiago Espinal.

Et c’est la même chose pour Bo Bichette, qui a d’ailleurs vu Teoscar Hernandez le dépasser ce soir dans l’alignement offensif. Pourquoi?

Parce que Bichette est 2-en-17 à ses cinq derniers matchs. Parce que son OBP cette saison est sous la barre des .300. Parce que son OPS depuis un mois et demi est sous la marque des .650. Parce que son dernier circuit remonte au 10 juillet. Parce que sa ligne de frappe comme quatrième frappeur n’est pas exactement à la hauteur.

Mais parce que Bo Bichette est Bo Bichette et qu’il va assurément rebondir, il restera dans l’alignement. Ceci dit, il ne doit pas oublier que Espinal est, à la base, un (excellent) joueur d’arrêt-court.

Rappelons que les Blue Jays voient Merrifield comme un gars qui peut jouer tous les jours. C’est donc dire que quelqu’un devra écoper. J’imagine que Santiago doit sentir la soupe chaude en ce moment.

J’imagine que Merrifield apporte de la profondeur en raison de l’état de santé précaire de Springer, mais sa polyvalence crée une lutte à l’interne chez tout le monde.

Le club va bien depuis quelques semaines, mais pour battre les Astros et les Yankees en séries, tout devra être parfait dans l’alignement. Aussi bien régler les (petits) problèmes tout de suite, non?

Charles-Alexis Brisebois

Voir tous les articles