Le bulletin de vote du Temple de la renommée du baseball est dévoilé

Publié le 22 novembre 2022

Le bulletin de vote du Temple de la renommée du baseball a été dévoilé hier. Quatorze nouveaux noms ont été ajoutés aux quatorze noms déjà présents l’an dernier, formant le bulletin de 28 joueurs.

L’an dernier, seul David Ortiz a été intronisé au Temple, récoltant tout près de 78 % des votes, 3 % au-dessus du seuil requis pour voir son nom reconnu à jamais. La cuvée 2023 pourrait donner le même résultat, soit une seule intronisation.

Si cela s’avérait, Scott Rolen serait le seul élu en janvier prochain. Ce dernier n’a obtenu que 10% des voix à sa première année d’éligibilité, mais est passé à 63 % avec certains gros noms éliminés du bulletin de vote. On s’attend à ce qu’il soit intronisé, mais reste à savoir quand.

Pour les autres candidats, ce sera difficile d’obtenir le 75 % de votes nécessaires, entre autres en raison du scandale des stéroïdes et pour ce qui est de Carlos Beltran, de celui du vol des signaux des Astros de Houston.

C’est que si Pete Rose, Barry Bonds, Roger Clemens et compagnie n’ont pas réussi à convaincre l’électorat, on peut douter que les noms qui sont actuellement sur le bulletin pourront y arriver.

Mais qu’à cela ne tienne, voici mes choix, considérant que selon moi, les Rose, Bonds et autres vedettes boudées auraient dû s’y retrouver lors de leur période d’éligibilité.

Il est vrai que certains ont des choses à se faire pardonner, mais il faut prendre en contexte l’époque dans laquelle ils ont évolué. De plus, les chiffres ne mentent pas, et ce, contre des joueurs qui eux aussi faisaient partie du problème de l’ère des stéroïdes.

Je doute qu’un de ceux-ci reçoivent leur laisser-passer pour Cooperstown en 2023, à l’exception de Rolen, mais ils mériteraient d’y être.

Sébastien Berrouard

Voir tous les articles