Les Astros remportent le match #5 et poussent les Phillies au bord du gouffre

Publié le 4 novembre 2022

Après une rencontre #4 qui a été marquée par le match sans point ni coup sûr combiné lancé par les Astros, la Série mondiale était désormais égale 2-2 en marge du match #5, disputé ce soir du côté de Philadelphie.

Pour l’occasion, Noah Syndergaard était sur la butte pour les Phillies, et il n’a pas exactement connu un début de match exceptionnel. Après avoir accordé un double à Jose Altuve (qui lui a permis d’atteindre le troisième but suite à une erreur de Brandon Marsh), Syndergaard a permis à Jeremy Peña de frapper un simple pour donner l’avance aux Astros.

Ceci dit, Thor s’est relevé par la suite et il a freiné les ardeurs des Astros pour le reste de la manche.

Quelques minutes plus tard, ce fut au tour de Justin Verlander, qui a connu un premier départ difficile dans la série (et qui, historiquement, connaît des difficultés en Série mondiale), de se présenter sur la butte.

Et à son deuxième lancer, il en a servi une au goût de Kyle Schwarber, qui l’a catapulté dans les estrades du champ droit. Dur départ pour les deux partants.

Or, comme Syndergaard, Verlander s’est ressaisi par la suite et il a limité les dégâts. Il s’est remis dans l’eau chaude en deuxième manche, mais il s’en est sorti.

Et après trois bonnes manches de la part des deux artilleurs, Peña a refait des siennes en début de quatrième manche avec un circuit pour redonner l’avance aux siens. Un deuxième point produit pour le jeune arrêt-court des Astros dans le match.

Pendant ce temps, Verlander a été solide. Il a travaillé fort, mais il a donné cinq bonnes manches à son club en n’accordant qu’un seul point et en retirant six frappeurs au bâton. Un bien meilleur départ que lors du match #1 pour Verlander, qui a eu droit à un peu d’amour de la part de son gérant à sa sortie du match.

On a ensuite eu droit à de l’excellent travail de la part des releveurs des deux côtés, qui n’ont rien accordé. Pour les Astros, Bryan Abreu a été particulièrement dominant.

Et en huitième manche, les Astros ont ajouté un petit coussin supplémentaire, alors que Yordan Alvarez a placé une balle en jeu qui a permis à Altuve de croiser le marbre.

Par contre, le coussin est reparti presque immédiatement. Une demi-manche plus tard, Nick Castellanos et Bryson Stott se sont rendus sur les coussins et Jean Segura a ensuite frappé une balle en lieu sûr qui a permis au premier de marquer.

Et alors que Kyle Schwarber a frappé une balle le long de la ligne du premier coussin qui aurait bien pu égaler le match, Trey Mancini (qui venait de s’amener comme substitut défensif) y a été d’un magnifique jeu pour préserver l’avance des siens.

Et après avoir enrayé la menace en début de neuvième manche, les Phillies se sont présentés au bâton pour essayer d’égaler ou de remporter la rencontre en fin de neuvième.

Après un retrait au bâton de Rhys Hoskins, J.T. Realmuto a frappé une balle solidement au champ centre. Or, Chas McCormick a réalisé l’un des plus beaux jeux défensifs des présentes séries avec un attrapé spectaculaire pour empêcher Realmuto de frapper un double (ou peut-être même un triple).

Par contre, Bryce Harper a été atteint, ce qui a permis à Nick Castellanos de se présenter au bâton en tant que point victorieux.

Il a finalement frappé un roulant en direction de Peña, qui a effectué le relais au premier coussin pour mettre fin aux espoirs de remontée des Phillies.

C’est donc un gain de 3-2 pour les Astros, qui prennent du même coup une avance de 3-2 avant de revenir à la maison pour les deux derniers matchs. Les Phillies devront donc gagner deux matchs consécutifs du côté de Houston pour remporter la Série mondiale.

Framber Valdez affrontera Zack Wheeler lors du match #6, qui aura lieu samedi soir. Un duel au terme duquel les Astros pourraient remporter la Série mondiale.

Félix Forget

Voir tous les articles