Les Dodgers mettent la table pour Aaron Judge

Publié le 19 novembre 2022

Mine de rien, les Dodgers de Los Angeles ont récemment libéré beaucoup de masse salariale, leur donnant ainsi espoir de signer le plus récent récipiendaire du titre de MVP dans la Ligue américaine, Aaron Judge.

Le natif de la Californie rentrerait en quelque sorte à la maison après sept saisons passées dans le Bronx, dans l’uniforme des Yankees de New York.

Judge, 30 ans, est le joueur autonome le plus en vue de la cuvée actuelle. Rappelons qu’il a été, en compagnie d’Albert Pujols, l’athlète plus plus médiatisé au cours de la dernière saison dans la baseball majeur en raison de la course au record du plus grand nombre de coup de circuit chez les Yankees. Il a terminé la campagne 2022 avec 62 longues balles, devançant ainsi Roger Maris.

En décidant de ne pas faire de nouvelles offres à plusieurs membres de l’édition 2022 du club, les dirigeants des Dodgers laissent présager un changement de culture qui aurait comme pierre d’assise le géant Judge.

En signant le numéro 99, les Dodgers feraient aussi un pied de nez à leurs rivaux de San Francisco, qui démontrent de l’intérêt pour le puissant cogneur depuis un certain temps déjà.

En laissant partir Cody Bellinger, Craig Kimbrel, Tyler Anderson, Andrew Heaney, Trea Turner, Justin Turner et David Price, dont la carrière est terminée, les Dodgers auront plusieurs besoins à combler, mais ils ont libéré pas moins de 100 millions de dollars sur leur masse salariale, leur permettant de refaire l’épicerie sans tracas.

Les besoins à combler en prévision du camp d’entraînement 2023 se situent aux postes d’arrêt-court, de troisième coussin, de lanceurs partants et de relève, ainsi que dans la champ extérieur. Beaucoup de boulot pour l’état-major d’une formation qui aura toujours à sa barre le controversé Dave Roberts.

Afin de s’assurer de mettre Judge dans la bonne chaise, le voltigeur étoile des Dodgers, Mookie Betts, s’est même dit prêt à évoluer à l’avant-champ au cours des prochaines saisons. Il déménagerait au deuxième but.

Pour une équipe qui dépense magistralement à chaque année pour s’assurer de terminer en tête de sa division, le fait de faire les yeux doux à un joueur comme Aaron Judge ne relève pas de l’utopie. Est-ce que Judge, qui n’a pas été à la hauteur lors des dernières séries éliminatoires pour les Yankees, serait en mesure de faire une différence, permettant aux Dodgers d’être meilleurs lorsque ça compte? Le gaillard de six pieds et sept pouces devra être bien entouré pour permettre à son hypothétique nouvelle équipe de remporter une Série mondiale.

D’ici là, le magasinage sera intense du côté de Los Angeles car les attentes des partisans de l’équipe ne seront pas moins grandes en prévision de la prochaine saison.

10e manche
  • En parlant d’Aaron Judge : il a fait le bonheur de certains fans à New York.
  • Les Yankees ont déposé une nouvelle offre au voltigeur.
  • Voilà des mouvements qui étaient attendus.
Pascal Harvey

Voir tous les articles