Les Mets se préparent à l’autonomie de Jacob deGrom

Publié le 29 avril 2022

Si Jacob deGrom peut être entrain de bluffer lorsqu’il affirme haut et fort qu’il deviendra joueur autonome à la fin de la saison et crachera sur 30,5 millions de dollars garantis, les Mets, eux, ne croient pas cela.

L’équipe est certaine que son lanceur est sérieux et qu’elle devra le signer dès la fin de la prochaine saison.

Malgré les blessures, le plan de deGrom n’a pas changé. Il demeurera le même, peu importe s’il termine la saison en force ou sur la liste des blessés.

Rappelons que celui dont la réhabilitation va bien jusqu’ici veut rester un membre des Mets, mais avec plus d’argent que son 30,5 millions de dollars en 2023 et possiblement son 32,5 M$ en 2024. La misère des riches…

On peut donc dire avec exactitude que le meilleur artilleur du baseball majeur va demander plus de 35 millions de dollars par saison. Est-ce que les Mets lui donneront ce montant? Ils ont intérêt. Steven Cohen a de l’argent, ce n’est pas cela le problème.

Est-ce qu’il demandera autant que Max Scherzer?

Malgré l’absence de deGrom depuis le début de la saison 2022, la rotation et le personnel des lanceurs new-yorkais vont très bien. Il y a une belle profondeur dans l’équipe. Elle a une fiche de 14-6 depuis le début de la saison et des lanceurs comme Carlos Carrasco, Tylor McGill et David Peterson performent mieux que les Mets l’avaient envisagé en début de saison.

Pour ce qui est de deGrom, selon les dires de Jon Heyman, New York ne voudrait pas nécessairement lui accorder une prolongation de contrat. L’épaule de son protégé les inquiète.

Un autre qui se retirera probablement de son entente actuelle après la saison, c’est Xander Bogaerts. Le meneur de l’Américaine au chapitre de la moyenne au bâton joue comme un gars qui veut beaucoup d’argent la saison prochaine. Les Red Sox, aussi, ont intérêt à garder leur vedette.

10e manche
  • En parlant de New York.
  • C’est la fin pour Travis Shaw à Boston.
Raphael Simard

Voir tous les articles