Les Mets sont confortables sans Carlos Correa

Publié le 24 janvier 2023

La saga de la saison morte fut sans contredit celle du dossier de Carlos Correa. Au final, il retourne avec les Twins du Minnesota, laissant les mains vides les Giants de San Francisco et les Mets de New York.

Si pour les Giants ce sera difficile de combler son absence (même s’il n’a jamais porté leur uniforme), il en est tout autrement des Mets.

Selon un membre de l’organisation voulant garder l’anonymat, ils sont très confortables avec la finalité de la chose.

« Aurait-il été agréable d’avoir Correa? Oui. Mais tout ira bien sans lui. »

Il est vrai que cela permet d’avoir plus de profondeur et de flexibilité financière, mais la présence de Correa aurait permis aux Mets d’avoir plus de chances de devancer les Braves d’Atlanta et les Phillies de Philadelphie au sein de la division Est de la Ligue nationale, une tâche colossale.

C’était exactement pour cette raison que le propriétaire Steve Cohen voulait mettre la main sur le Portoricain.

Pour le moment, ce sera Edurado Escobar qui prendra place au troisième coussin, lui qui n’est clairement pas reconnu pour son jeu défensif.

On peut donc s’attendre à ce que Cohen fasse pression sur son directeur général afin qu’un pacte améliorant la formation new-yorkaise sur le coin gauche de l’avant-champ soit conclu au cours de la saison.

Sébastien Berrouard

Voir tous les articles