Les options seront nombreuses pour les Yankees cet hiver

Publié le 18 novembre 2022

La première pièce du casse-tête des Yankees de New York durant la prochaine saison morte est tombée cette semaine, soit la signature du joueur de premier but Anthony Rizzo. Mais le travail est loin d’être terminé pour le directeur général sans contrat, Brian Cashman.

En effet, la prochaine cible des Bombardiers du Bronx est certainement de rapatrier le voltigeur Aaron Judge. Le retour de Rizzo ne fera pas de tort à ce niveau.

Cependant, que le Juge soit de retour ou non, certains autres points doivent être adressés, à commencer par le statut d’Isiah Kiner-Falefa. Ce dernier ne fait clairement pas le travail à l’arrêt-court et il serait sur le marché des transactions, selon Jon Heyman.

Cela prend tout son sens puisque Oswald Peraza peut dès maintenant prendre le poste et qu’Anthony Volpe cogne à la porte. De plus, une signature vedette à la position numéro six n’est pas écartée.

Les noms de Gleyber Torres et Josh Donaldson font également surface quant à une éventuelle transaction. C’est qu’il y a un surplus de joueurs d’avant-champ à New York.

Dans le cas de Torres, son nom a déjà été impliqué au cœur des négociations avec les Marlins de Miami dans le but d’acquérir les services du lanceur Pablo Lopez. Cette avenue ne serait toujours pas mise de côté. D’autres formations, dont les Mariners de Seattle, avec des besoins au milieu de l’avant-champ seraient également intéressées à acquérir Torres par voie de transaction.

Pour ce qui est de Donaldson, Cashman devra travailler très fort pour faire avaler la couleuvre à un autre directeur général sans payer une partie, voir la totalité, de son salaire. Le vétéran joueur de troisième but est toujours aussi solide défensivement, mais ne suit plus la parade au bâton.

Finalement, en supposant que Judge soit de retour dans le Bronx, il reste un trou à combler au champ gauche. Pour y arriver, les Yankees seraient intéressés à retenir les services d’Andrew Benintendi. Toutefois, certains douteraient de l’intérêt du voltigeur à revenir dans l’uniforme rayé. Dans ce cas, qu’il quitte sous d’autres cieux, les options ne manquant au champ extérieur.

Tout cela pour dire que les options sont nombreuses pour la formation new-yorkaise, mais le lot de travail sera très important pour l’état-major dans les prochaines semaines.

Sébastien Berrouard

Voir tous les articles