Les Phillies remportent un festival offensif

Publié le 23 octobre 2022

Dernière équipe à se qualifier pour les séries éliminatoires 2022, les Phillies de Philadelphie ne sont qu’à une victoire de prendre part à la Série mondiale.

L’attaque des Phillies a été sans pitié pour les lanceurs des Padres, hier. D’ailleurs, les deux partants n’ont pu résister à une première manche où les deux formations ont inscrit pas moins de sept points, donnant ainsi l’allure du match. Les locaux l’ont emporté par la marque de 10-6.

À eux deux, Mike Clevinger et Bailey Falter ont cumulé deux tiers de manche. Rhys Hoskins et Manny Machado n’entendaient pas à rire et ont propulsé des balles de l’autre côté de la clôture dès la manche initiale. Hoskins a récidivé en cinquième manche face à Sean Manaea. Au total, il a produit quatre des dix points de son équipe.

Les Phillies ont frappé la longue balle à quatre reprises durant ce festival offensif, Kyle Schwarber et J.T. Realmuto ont imité Hoskins.

Les locaux ont marqué dix points au moyen de onze coups sûrs face à six artilleurs des Padres. Au total, les deux équipes ont utilisé treize lanceurs dans le cadre de cette partie un peu folle.

Les gros canons des Phillies font paraître ce duel bien inégal en ce moment. Les Padres semblent à court de munitions et de solutions afin de lutter efficacement face aux Hoskins, Schwarber, Harper et Castellanos et j’en passe.

Tout semble fonctionner pour eux actuellement et ils prennent un malin plaisir à faire taire ceux qui les voyaient se faire éliminer au cours des rondes précédentes.

Les hommes de Rob Thomson voudront en finir, devant leurs partisans, dès aujourd’hui, car sinon ils devront terminer le travail à San Diego. Yu Darvish (Padres) sera le lanceur désigné par Bob Melvin pour affronter Zack Wheeler et les Phillies.

Pour les amateurs de baseball excitant, ce serait un régal de voir les deux équipes se livrer une lutte sans merci jusqu’à la limite. Cependant, il serait plus à propos que les représentants de la Nationale puissent se présenter au rendez-vous final avec un nombre de jours de repos équivalent à leurs opposants de l’Américaine.

Pascal Harvey

Voir tous les articles