Les Rangers du Texas essayeront de signer Carlos Rodon cet hiver

Publié le 22 octobre 2022

À Arlington, les Rangers du Texas ont fait une grosse prise en mettant la main sur Bruce Bochy comme gérant du club. Le vétéran viendra donner une bonne dose d’expérience à un club qui a (cruellement) besoin en ce moment.

Mais on va s’entendre sur une chose : Bochy n’est pas sorti de la retraite pour se faire imposer un mauvais personnel de lanceurs. Il a clairement demandé à ses patrons de s’améliorer à ce niveau-là.

Et de toute façon, l’an passé, les Rangers ont investi 500 M$ sur un duo pour tourner des balles à double-jeu. Le club ne veut pas que cet investissement-là soit en vain… et pour ça, des lanceurs seront demandés à Arlington.

Tout ça pour dire que les pièces sont en place pour voir un gros lanceur débarquer en ville. Les noms de Clayton Kershaw et Jacob deGrom, les deux plus gros lanceurs qui seront disponibles, vont circuler en masse là-bas.

Mais n’oubliez pas Carlos Rodon.

Sans avoir le prestige des deux autres, Rodon est un excellent lanceur et il faut s’attendre à voir les Rangers être du derby cet hiver.

Rodon avait signé un contrat à court terme à San Francisco en vue de la saison 2022 et il a prouvé ce qu’il avait à prouver : il peut rester en santé.

Il a connu la meilleure saison de sa carrière (qui avait, jusque là, été disputée sous les couleurs des White Sox) et il va utiliser son option de sortie.

On peut s’attendre à le voir signer un contrat à la Robbie Ray (Seattle) ou à la Kevin Gausman (Toronto), soit 110 ou 115 M$ sur cinq ans.

Une chose est certaine : les Rangers vont vouloir de bons lanceurs cette année. Et je me répète, mais je ne serais pas étonné non plus de voir les Rangers prendre une chance en allant chercher le contrat de Madison Bumgarner en Arizona…

Charles-Alexis Brisebois

Voir tous les articles