Les Rangers songent toujours à signer Carlos Rodon (même après l’arrivée de Jacob deGrom)

Publié le 4 décembre 2022

S’il y a bien un joueur qui doit se réjouir du contrat de Jacob deGrom, c’est Carlos Rodon. Pourquoi? Parce que les clubs qui veulent un gros lanceur n’ont plus beaucoup d’options (Justin Verlander et Rodon), mais aussi parce que deGoat a fait monter les prix.

Les prix étaient déjà élevés, mais bon.

Rodon doit regarder ça et se dire que les clubs vont devoir sortir le chéquier pour l’attirer. Que ce soit mérité ou pas, ce sont les prix du marché… et on parle parfois de 35 M$ par année pour Rodon, qui est plus jeune que Jacob deGrom.

Les Mets, justement, sont une possibilité pour lui, tout comme les Yankees. Les Giants (son club de 2022) et les Dodgers sont dans le coup.

Dans les faits, pas moins de huit équipes seraient du lot.

Et là-dessus, les Rangers seraient encore une possibilité pour lui. Malgré la signature de deGrom, le club aurait encore faim.

On savait déjà qu’il était une grosse cible des Rangers, mais on pouvait se demander à quel point la signature de deGrom changait les choses.

Rappelons que les Rangers, l’an passé, ont signé Marcus Semien, mais cela ne les avait pas empêché d’attirer Corey Seager.

Le même principe pourrait s’appliquer ici… à condition d’être prêt à les voir payer près d’un milliard de dollars pour quatre gars.

Mais dans les faits, on peut penser que oui. Le club a besoin de signer des lanceurs et tant qu’à attendre, aussi bien le faire dès maintenant, n’est-ce pas? Après tout, le club ne voudra pas attendre que Jack Leiter et Kumar Rocker s’en viennent pour gagner.

Charles-Alexis Brisebois

Voir tous les articles