Les Yankees seraient réticents à signer un voltigeur et dépasser la « taxe Steve Cohen »

Publié le 30 décembre 2022

Quand on regarde le travail des Yankees jusqu’à présent lors de la saison morte actuelle, on peut probablement qualifier celui-ci de succès. En plus d’avoir conservé les services du nouveau capitaine Aaron Judge, le Bronx a vu Carlos Rodon arriver en ville et Tommy Kahnle rentrer au bercail.

Sans être aussi spectaculaire que les Mets, ça demeure de grosses prises pour les Bombardiers du Bronx.

Ceci dit, il reste encore du travail à faire au niveau de l’alignement de frappeurs, et plusieurs s’attendent à voir les Yankees signer un voltigeur pour jouer dans la gauche.

Or, selon ce que rapporte Jon Heyman, les Yankees seraient réticents à le faire si cela impliquerait de dépasser la « taxe Steve Cohen », qui s’applique lorsque les salaires des joueurs de l’équipe dépassent 293 M$.

Ainsi, des gars comme David Peralta et Jurickson Profar, qui sont toujours libres et qui pourraient répondre au besoin des Yankees pour ce qui est d’un voltigeur régulier dans la gauche, pourraient être un brin hors de prix pour que les Yankees évitent le plus haut palier de taxe de luxe. Présentement, ils ont un peu moins de 6 M$ de jeu.

Certes, il y a encore la possibilité de voir des gars comme Aaron Hicks et Josh Donaldson être échangés pour libérer un peu de salaire, mais ils ne sont pas forcément attrayants pour les autres équipes. Sinon, on peut se douter que les Yankees ne voudraient pas s’en débarrasser.

C’est donc dire qu’à moins de compléter une transaction (rappelons qu’ils sont liés à Bryan Reynolds depuis quelques semaines), on regardera probablement à l’interne pour combler le trou dans la gauche.

Oswaldo Cabrera, qui a bien fait l’an dernier et qui peut jouer partout, semble avoir une longueur d’avance, mais Estevan Florial pourrait lui aussi lutter pour le poste. Si ça permet à Cabrera d’être utilisé comme joueur d’utilité sur le banc, ce serait le scénario optimal, mais encore faut-il que Florial (qui n’impressionne guère depuis ses débuts dans le Bronx) soit apte à s’emparer du poste.

Bref, ce sera à surveiller, mais les Yankees ne semblent pas particulièrement disposés à signer un voltigeur si jamais ça fait en sorte qu’ils devront payer la « taxe Steve Cohen ». Ça peut changer, mais pour le moment, c’est l’état de la situation dans le Bronx.

Félix Forget

Voir tous les articles