Luis Castillo est (encore) au cœur de rumeurs de transaction

Publié le 9 novembre 2021

Ça fait déjà quelques années que le nom de Luis Castillo revient dans les rumeurs de transaction durant la saison morte. Or, on a toujours senti que les Reds étaient hésitants à l’échanger en raison de son énorme potentiel.

Or, cette année, les Reds sont sur le point d’entamer une reconstruction, et une transaction impliquant leur artilleur de 28 ans a désormais bien plus de sens. Nick Castellanos est sur le départ, Joey Votto commence à vieillir et le personnel de lanceurs perd des plumes depuis quelques mois (Trevor Bauer, Wade Miley, etc.).

Bref, selon les informations de Jon Morosi, les Reds sont prêts à l’envoyer sous d’autres cieux si la bonne offre se présente.

https://twitter.com/jonmorosi/status/1457747478078373890

Castillo a connu un début de saison catastrophique en 2021. Du 1er avril au 29 mai, il a maintenu une fiche de 1-8 avec une moyenne de points mérités de 7,22.

Non, ce ne sont pas des chiffres très impressionnants.

Néanmoins, il s’est bien repris, et il a terminé la campagne avec une fiche de 8-16 et une MPM de 3,75. Encore une fois, ces chiffres-là ne lui feront pas gagner le Cy Young (pour lequel il ne fait évidemment pas partie des finalistes en 2021), mais quand on considère son début de saison, c’est fort respectable.

Et il possède des tirs assez impressionnants quand il lance au sommet de sa forme.

https://twitter.com/PitchingNinja/status/1311711587045191681

Parmi les équipes à surveiller dans le dossier, il faut évidemment considérer les Yankees. Ça fait des années qu’ils sont liés à l’artilleur (une fausse rumeur annonçait même qu’il avait été échangé là-bas l’hiver dernier dans une drôle de saga), et cette fois, ça pourrait être la bonne.

À moins que le prix à payer soit encore Gleyber Torres. Dans ce cas-là, je m’attends à ce que Brian Cashman saute son tour.

Castillo est encore sous contrôle pour 2022 et 2023, après quoi il aura droit à l’autonomie. On sait que les Yankees ne tiennent pas à payer la taxe de luxe (quoique les nombreux joueurs d’arrêt-court sur le marché pourraient leur forcer la main), et un gars comme Castillo pourrait donc être une belle solution à un salaire moindre.

On verra donc où Luis Castillo lancera en 2022, mais surveillez les Yankees de très près. Comme on dit, jamais deux sans trois, et après deux ans à lui faire de l’œil, les Bombardiers du Bronx pourraient enfin passer à l’action.

Félix Forget

Voir tous les articles