Marcus Stroman aimerait lancer pour les Giants un jour

Publié le 1 avril 2022

Marcus Stroman n’a même pas encore disputé une seule partie avec les Cubs de Chicago qu’il avoue déjà de son plein gré se voir avec d’autres formations. Ce n’est pas la meilleure manière d’amorcer son séjour au Wrigley Field, disons.

L’été dernier, le lanceur de 30 ans a signé un contrat de trois ans, 71 millions de dollars avec les Cubs. Avant l’arrêt de travail, il avait cependant discuté avec les Giants, qu’il semblait aussi considérer comme une bonne option.

Lors d’une longue entrevue avec Bob Nightengale de USA TODAY Sports, l’ancien porte-couleurs des Blue Jays de Toronto a avoué admirer la franchise de San Francisco. Peut-être même un peu trop selon sa situation actuelle.

« Pour être honnête, j’adore les Giants et tout ce qui a rapport avec cette organisation. Ils étaient incroyables. J’ai été ébloui. Cette organisation se dirige vers de grandes choses. Les gens sont incroyables.  

J’adorerais, avant la fin de ma carrière, faire partie de cette équipe. »

– Marcus Stroman

Il est compréhensible de dire qu’on admire une certaine équipe et sa manière de fonctionner, lorsqu’on est un athlète professionnel. Le problème ici, c’est que Stroman complimente une formation qu’il a failli rejoindre – alors qu’il vient tout juste de s’entendre avec un autre club.

Il y a un genre de sous-entendu ici qui est certainement désagréable à constater pour les Cubs, qui viennent de placer leur confiance en lui.

L’an dernier, Stroman a accumulé 33 départs sur le monticule, un sommet dans toute la MLB. En 179 manches lancées, il a retiré 158 frappeurs sur des prises, maintenu une moyenne de 3.02 points mérités et monté un dossier de 10 victoires contre 13 défaites.

Au camp d’entraînement à Chicago, le nouvel arrivant a travaillé pendant un total de huit manches en trois apparitions. Selon FanGraphs, il devrait y être le premier lanceur de la rotation, devant Kyle Hendriks et Wade Miley.

William Thériault

Voir tous les articles