Michael Harris II : une autre réussite du système de développement des Braves

Publié le 9 juillet 2022

Le 28 mai dernier, les Braves d’Atlanta ont décidé de faire confiance à Michael Harris II pour patrouiller le champ centre du club. L’espoir était rendu là dans son développement.

Et disons que le club ne le regrette pas.

Depuis ce jour-là, les Braves ont très rarement laissé le gars sur le banc puisque défensivement et offensivement, il livre la marchandise.

Sa ligne de frappe de .310/.342/.542 apporte une excellente contribution dans le bas de l’alignement. Il a un OPS+ de 139 et un WAR de 1.7 en seulement 39 matchs dans le circuit Manfred.

Et défensivement, dans le centre, il n’a pas fait d’erreur. Il permet à Ronald Acuna Jr. de jouer dans la droite. Il évolue ainsi à une position qui facilite son retour de blessure.

On commence déjà à parler de Gant doré dans son cas.

Le neuvième frappeur du club avait 40 coups sûrs avant le match d’hier. Après le match d’hier, il en avait 44 en carrière.

Ce qui est bien, c’est qu’il représente ce que les Braves font correctement, soit développer des jeunes. Ronald Acuna Jr. et Ozzie Albies sont de bons exemples, mais Austin Riley et Harris II (choix de troisième tour en 2019) ont aussi été développés par le club…. et c’est tout en leur honneur.

Charles-Alexis Brisebois

Voir tous les articles