Padres : négocier avec Juan Soto sera une priorité cet hiver

Publié le 11 novembre 2022

À la dernière date limite des transactions, le nom de Juan Soto était sur à peu près toutes les lèvres dans le monde du baseball majeur. La jeune vedette venait alors de refuser de grosses offres de prolongation de contrat de la part des Nationals, et alors que sa valeur était à son apogée, une transaction semblait de plus en plus probable.

Et comme de fait, il a fini par faire ses valises, lui qui a pris le chemin de San Diego en compagnie de Josh Bell. En retour, les Nationals ont mis la main sur plusieurs espoirs de premier plan, dont Mackenzie Gore et C.J. Abrams.

Soto a connu des hauts et des bas à ses premières semaines en Californie, mais il a tout de même été un morceau important pour une équipe qui s’est rendue en Série de championnat.

Mais clairement, considérant le prix élevé qu’ils ont payé pour les services de Soto, on peut se douter que les Padres aimeraient probablement le garder en ville à long terme. Et visiblement, ça semble être le cas, puisque le DG des Padres, A.J. Preller, affirme que de négocier avec Soto sera une priorité cet hiver.

Preller affirme qu’il veut s’asseoir avec Soto et son agent (Scott Boras) lorsque le moment sera le bon et qu’il veut au moins tâter le terrain. Considérant que les Padres ont encore deux années de contrôle sur Soto, ça ne presse pas, mais ils veulent quand même voir si le dossier ne pourrait pas se régler avant que le voltigeur atteigne l’autonomie.

Dans les faits, on peut supposer que les Padres ont probablement envie de régler le dossier aussi rapidement que possible, mais d’un autre côté, le dernier gros contrat accordé à une jeune vedette dans l’organisation (Fernando Tatis Jr.) a bien mal débuté. Est-ce que ça pourrait faire peur aux Padres?

Boras note lui aussi qu’il s’attend à jaser avec Preller au sujet de son jeune client durant la saison morte. Il se doute que les Padres ont fait leurs devoirs avant d’aller chercher Soto via transaction et il est ouvert à négocier dès maintenant.

Dans tous les cas, par contre, les deux partis devront négocier pour que Soto signe un contrat pour 2023. Si ça ne se fait pas à l’amiable, le dossier ira en arbitrage.

Parlant de 2023, Preller soutient qu’il s’attend à ce que Soto soit encore meilleur l’an prochain qu’il ne l’a été pour les Padres suite à son arrivée. Le DG croit que le fait qu’il n’y aura pas de transition à faire ainsi que le fait que Soto soit désormais familier avec l’environnement des Padres aidera le jeune homme à connaître toute une campagne.

Est-ce qu’il voudra donc signer Soto à long terme dès maintenant pour éviter que sa valeur continue d’augmenter? J’ai tendance à croire qu’une entente à long terme ne surviendra pas avant l’hiver prochain, mais après tout, lors de négociations contractuelles, on n’est toujours qu’à un appel près pour que la situation se règle…

10e manche
  • Les Astros ont congédié l’assistant de l’ancien DG.
  • David Stearns ne prendra pas le poste à Houston.
  • Richard Urena à Denver.
Félix Forget

Voir tous les articles