Quatre propriétaires trouvaient « l'offre finale » trop généreuse envers les joueurs

Publié le 3 mars 2022

S’il y a une chose qui est claire, c’est que la MLBPA considère que le lockout est de la faute des patrons. C’est normal de penser ainsi dans un processus de négociations, évidemment.

Mais clairement, les joueurs veulent que justice soit rendue. Que ce soit en étant payé malgré le manque de matchs ou en reprenant les joutes annulées, les joueurs veulent reprendre leurs acquis.

Les joueurs veulent être payés plein prix et reprendre les matchs annulés
On ne semble pas du tout près d’assister à une entente entre les joueurs et la direction de la MLB.

Mais ça va plus loin – et ça pourrait compliquer les négociations.

Pourquoi? Parce que les joueurs veulent accumuler du temps de service sur 186 jours (une année de calendrier de baseball), et ce, même si la saison ne commencera pas à temps.


Prenons l’exemple de Pete Alonso et de Shohei Ohtani. Les deux joueurs sont arrivés dans le baseball au premier jour d’une saison et ils sont donc à deux semaines de ne pas accumuler assez de temps de service pour devenir autonome dans deux ans.

Évidemment, je ne crois pas avoir besoin de vous dire que le problème de confiance entre les deux partis, qui a toujours tracassé les joueurs, vient de prendre encore plus d’ampleur.


Vous savez aussi ce qui peut tuer le baseball à petit feu et détruire le lien de confiance entre les joueurs et les patrons?

Le fait que quatre proprios ne voulaient pas soumettre « l’offre finale » aux joueurs mardi parce qu’ils la trouvaient trop généreuse envers les joueurs. Trop généreuse…


Rappelons que 23 proprios sur 30, soit plus du 3/4, devront éventuellement voter en faveur d’une convention collective pour qu’elle passe.

L’offre finale de mardi a été refusée unanimement par les joueurs. C’est normal puisque les demandes des joueurs et les offres de patrons étaient ridiculement sur deux planètes différentes.


On ne s’entend pas et les joueurs demandent des dédommagements, qui devront être négociés et qui font reculer les négos.

Aura-t-on du baseball de saison régulière en avril? La question se pose.

Charles-Alexis Brisebois

Voir tous les articles