Un retour à San Francisco semble improbable pour Kris Bryant

Publié le 15 décembre 2021

Quand les Giants ont transigé pour obtenir Kris Bryant à la dernière date limite des transactions, plusieurs y ont vu un signe que la troupe de Gabe Kapler était all-in pour 2021. Malgré une excellente première moitié de saison en 2021, il manquait une vedette établie à l’attaque, et Bryant devait jouer ce rôle.

En fin de compte, Bryant n’a pas exactement tout cassé dans le Bay Area, mais il n’a pas été vilain pour autant. Il a offert un rendement offensif satisfaisant et il a été en mesure d’aller jouer dans le champ extérieur.

Ce n’est peut-être pas une bonne idée de l’envoyer dans le champ centre de façon régulière, mais il peut dépanner, et c’est un beau plus.

Mais malgré tout, on sent que les chances de le voir être de retour à San Francisco semblent minces. En fait, les chances de voir Farhan Zaidi signer un agent libre de premier plan (qui exigera évidemment un gros contrat) sont faibles.

https://twitter.com/mlbtraderumors/status/1471170632364736512

On se doutait que les Giants allaient laisser passer la parade à l’arrêt-court en raison des performances de Brandon Crawford, mais depuis ce temps-là, ils ne semblent pas être dans la course pour qui que ce soit. Ils ont conservé les services de leur rotation (excluant Kevin Gausman et Johnny Cueto), mais en ajoutant également le fait que le contrat de Buster Posey n’est plus dans les livres, il y avait de l’argent à dépenser.

Et pourtant, on ne semble pas vouloir dépenser de façon considérable à San Francisco.

Est-ce qu’un gars comme Michael Conforto ou Seiya Suzuki pourrait débarquer en Californie? Ça, c’est plus probable. Les Giants ont un besoin au champ centre et ces deux gars-là peuvent occuper la position. Encore là, dans un monde idéal, ils seraient dans la droite, mais ils peuvent se débrouiller au centre.

Sinon, on pourrait peut-être même voir les Giants puiser dans leur banque d’espoirs pour acquérir un Ketel Marte ou un Cedric Mullins. Ils coûtent moins cher en dollars, mais plus cher en espoirs.

On verra donc ce que les Giants nous réservent au terme du conflit de travail, mais en ce moment, on sent qu’un retour de Bryant avec les champions en titre de l’Ouest de l’Américaine ne sont pas aussi élevées qu’on aurait pu croire.

Félix Forget

Voir tous les articles