Vladimir Guerrero Jr. frustré de l’arbitrage et sauvé par Charlie Montoyo

Publié le 1 mai 2022

Le débat pour l’instauration d’une zone de prises automatisées est très polarisant. Pour hier, à tout le moins, Vladimir Guerrero Jr. aurait été en faveur.

À deux reprises, dans le duel opposant les Jays aux Astros, Vladdy a été retiré sur décision. L’officiel derrière le marbre, Nic Lentz, avait une zone de prise très large. Trois lancers qui étaient clairement à l’extérieur ont été appelés comme des prises.

En cinquième manche, Guerrero Jr. n’a pas digéré la décision et a lancé son bâton en signe de frustration. Le lancer qui l’a retiré était bas, mais c’était une « vraie » prise. C’est plutôt l’accumulation qui a expliqué sa colère.

« Cette fois, ce n’était pas un ou deux lancers. C’était trois ou peut-être plus qui n’était même pas proche de la zone des prises. C’est frustrant parfois. Nous sommes des êtres humains. »

Vladimir Guerrero Jr.

Lorsqu’il retournait vers l’abri, Vlad a continué à argumenter. L’arbitre semblait vouloir l’expulser du match, mais Charlie Montoyo est sorti au bon moment pour prendre la défense de son joueur. C’est donc lui qui a subi la foudre de l’officiel et été chassé de la rencontre.

« J’ai enlevé l’attention de sur mon MVP. J’aime mieux regarder le match de mon bureau plutôt que Vladdy le regarde dans le bureau. »

Charlie Montoyo

Ce geste de Montoyo est digne d’un grand gérant. Indépendamment de savoir si ton joueur a raison ou non, tu te dois de protéger tes effectifs et c’est exactement ce qu’il a fait.

Ce n’est pas la première fois que l’arbitrage est remis en cause cette saison. Est-ce que la ligue devra y jeter un oeil?

Cela a eu lieu dans un match où George Springer a frappé deux circuits pour aider à battre son ancienne équipe 2-1.

10e manche
  • En parlant de Charlie Montoyo.
  • Huitième victoire de suite des Yankees.
  • Que faire avec les lanceurs des Red Sox?
  • Une journée de décisions.
Jean-François Rivard

Voir tous les articles